Gia To

Gia To, de son vrai nom Gia Dinh To, est une photographe, designer, journaliste, présentatrice spécialisée dans l’univers des jeux vidéo, française. Elle est l’une des premières femmes journaliste dans ce domaine en France. Depuis 2017, elle est aussi chargée des opérations French Tech à Taiwan[1], pour Business France, l’agence nationale pour le développement international des entreprises françaises.

Gia To

Photo de Gia To à Taiwan, prise le 30 septembre 2018.

Surnom Gia
Nationalité  Française
Profession
Spécialité Jeux vidéo, technologie, danse
Années d'activité depuis 1997
Récompenses
  • Photographies de l'année 2013
  • Prix de la Photographie de Paris Px3 2014
  • Black and white Spider awards 2013 et 2014
  • Grand Prix du Jury AFD 2013
  • Red Dot Design Award 2010 en tant que designer industriel
Médias
Fonction principale Journaliste / chroniqueuse de pour Game One et Consoles +
Presse écrite Consoles +
Télévision Game One

Parcours

Réfugiée du Vietnam accueillie en France, elle est Chinoise d’Outre-mer de seconde génération, et bilingue français et chinois. Elle a commencé à jouer aux jeux vidéo très jeune, avec des jeux électroniques Game and Watch. Elle s'est ensuite passionnée pour les jeux sur consoles. Très médiatisée suite à son passage sur la chaîne Game One, elle est aussi une des rares journalistes femme dans la presse spécialisée jeux vidéo dans les années 1990-2000.

Gia To a appris la photographie en autodidacte avec le matériel argentique de son père. Ses photos sont parues dans de nombreuses publications internationales, dont : New York Times[2], The Guardian, Die Welt[3], Die Zeit[4], Le Nouvel Observateur, Tatler Magazine, Beijing News[5], Los Angeles Times[6], Los Angeles Daily News[7], Consoles +, Jeux vidéo Magazine, Danse avec la plume[8], See Dance News[9], ccc danse, etc.

Photographe de scène

Gia To est une photographe spécialisée dans les photos de scène, de spectacles et de danse.

Son style est caractérisé par la mise en valeur des sujets, éclairés uniquement par les lumières de scène, pris à des moments précis. Sa technique met en avant l’action et le mouvement, grâce avec une maîtrise remarquable des éclairages et de la composition[10]. Son attrait pour les défis dans les jeux vidéo a certainement contribué à cette recherche, car ces conditions de prises de vue sont très complexes.

Ses photos de scène retranscrivent le rendu et l'ambiance des spectacles vus et ressentis par le public. Elle est l’une des photographes régulières de la troupe taïwanaise Cloud Gate Dance Theatre[11],[12], de Lin Hwai-Min. Depuis 2012, elle photographie de nombreuses grandes compagnies internationales : Alonzo King Lines Ballet, les Ballets de Monte-Carlo, Carolyn Carlson, Hervé Koubi, L.A. Dance Project de Benjamin Millepied, Lil Buck, Emio Greco, Pieter C. Scholten, Angelin Preljocaj, Les 7 doigts de la main, Philippe Decouflé, etc. Elle est aussi spécialisée dans la photo d’évènements e portraits. Ses signatures sont : GIA TO PHOTOGRAPHY.com, @GiaTo_fr (sur Twitter et Instagram). Son compte dédié à la danse est @dance.scene (https://www.instagram.com/dance.scene/).

Expositions

  • Ferme des Arts, Vaison-la-Romaine, lors du Festival Vaison-Danses 2013[13]
  • Office du tourisme de la Motte Chalancon en 2013[14]
  • Lili Gallery, Taipei City, avec le groupe TEPC en 2015[15]
  • Red Dot Design Award winner expo 2011 et 2012, Essen, Allemagne

Prix et récompenses

Gia To a obtenu plusieurs prix en tant que photographe.

  • Premier Prix des Photographies de l’année 2013[16],[17](concours réservé aux photographes professionnels), dans la catégorie Spectacle
  • Prix Nouveau talent des Photographies de l'année 2013 (concours réservé aux photographes professionnels)
  • Grand Prix du Jury de l’Agence Française pour le Développement (l'AFD), sur le thème "Terre de femmes"[18]
  • Prix de la Photographie de Paris Px3 2014 [19]
  • Black and White Spiders Awards 2013
  • Black and White Spiders Awards 2014 [20]
  • Black and White Spiders Awards 2018 [21]
  • Visa talent international en Arts et Culture à Taïwan en 2019 [22]

Gia To a obtenu deux prix en tant que designer

  • Red Dot Design Award 2010 [23]
  • Red Dot Design Award 2011

Journaliste de jeux vidéo

Gia To est une journaliste de presse spécialisée en jeux vidéo, expérimentée dans de nombreux genres : action, combat, course, action-aventure, RPG, et plus généralement dans les jeux d’origine japonaise. C’est une experte en retrogaming sur NES, Super Nintendo, Sega Megadrive, PC-Engine, Sony PlayStation, Sega Saturn, Sega Dreamcast, Nintendo 64, Nintendo Gamecube, Sony PlayStation 2. Elle est l’une des premières journalistes femme dans les jeux vidéo, un monde avant tout masculin[24]. Elle est une des pionnières femmes dans les jeux vidéo et la culture geek en général.

Gia To a commencé comme pigiste avant de devenir rédactrice à plein temps, dans le magazine Consoles +, un des principaux magazines de jeux vidéo sur consoles de salon[25], édité par le groupe Emap. Elle est responsable des rubriques news, tests, et accessoires. Elle est aussi rédactrice en chef des hors-séries, dont les fameux Guerre des consoles [26]. L’équipe de cette époque (années 1997-2002) est composée d’Alain Huyghues-Lacour[27], Niiico, Spy, Elvira, Switch, Panda, Ze Killer, Bomboy, Zano, Kael.

De 2002 à 2005, elle rejoint l’équipe éditoriale de Game One[28] (chaîne télé thématique sur les jeux vidéo), comme journaliste/chroniqueuse. Elle apparaît à l’antenne dans la Game Zone, l’émission plateau et actualités de la chaîne. L’équipe de la Game Zone était composée de Julien Tellouck, Julie Chevillat, Tommy François, Thierry Falcoz, Julien Charpentier, Alex Nassar, Julien Chièze et Fabien Gerard. Elle présente quotidiennement des chroniques jeux vidéo dans la Game Zone, ainsi que les rubriques matériel, high tech, accessoires, web, Japon, Top des ventes. Elle est une des personnalités à l'antenne ayant marqué le public de Gameone. En 2018, elle fait partie des personnalités invitées dans l'émission #TeamG1, pour fêter l'anniversaire des 20 ans de la chaîne [29].

Designer industriel

Gia To a exercé en tant que designer industriel dans la société Isma en Chine, de 2008 à 2012. Son travail a été récompensé deux fois par le prix de design très renommé Red Dot Design Award, en 2010 et 2011, dans la catégorie "Bathroom, Spa and Air conditioning", avec le mitigeur pour salle de bain noir Duo [30] et le mitigeur pour salle de bain plat Kross.

Références

  1. Article sur le pavillon French Tech au Computex de Taiwan en 2017, paru dans, « 01net.com » (consulté le 29 août 2018)
  2. Photo parue dans le, « New York Times » (consulté le 29 août 2018)
  3. Photo parue dans, « Die Welt » (consulté le 2 juin 2019)
  4. Portrait de Lin Hwai-Min paru dans, « Die Zeit » (consulté le 29 août 2018)
  5. Photo parue dans, « Beijing News » (consulté le 29 août 2018)
  6. Photo parue dans, « Los Angeles Times » (consulté le 29 août 2018)
  7. Photo parue dans, « Los Angeles Daily News » (consulté le 29 août 2018)
  8. Photo parue dans le, « Danse avec la plume » (consulté le 29 août 2018)
  9. Photo parue dans, « See Dance News » (consulté le 29 août 2018)
  10. Article paru dans, « Arts et spectacles » (consulté le 29 août 2018)
  11. Photo accompagnant une interview de Lin Hwai-Min dans, « Gypset Magazine » (consulté le 29 août 2018)
  12. Photo accompagnant la présentation de la pièce Rice dans, « Fest/Spiel/Haus/St/Poelten » (consulté le 29 août 2018)
  13. Article sur l'expo au Festival Vaison-Danses de Gia To en 2013 paru dans, « CCC Danse » (consulté le 29 août 2018)
  14. Article sur une expo de Gia To en 2013 paru dans, « La Tribune » (consulté le 29 août 2018)
  15. Article sur une expo de Gia To en 2015 paru dans, « Xinmedia » (consulté le 29 août 2018)
  16. Galerie des lauréats du, « Prix des Photographies de l'année » (consulté le 29 août 2018)
  17. Article paru dans, « Ouest France » (consulté le 29 août 2018)
  18. Site internet du concours photo de, « l'Agence Française pour le Développement » (consulté le 29 août 2018)
  19. Site internet du concours photo de, « Prix de la Photographie de Paris Px3 » (consulté le 29 août 2018)
  20. « 外國人在台灣 - 法國攝影師Gia To,在台作品深植舞蹈文化,贏得世界上最重要的黑白攝影獎-活動大聲公 - La photographe française Gia To établie à Taïwan gagne le plus grand prix de photographie en noir et blanc. », sur Smile Taiwan (Commonwealth group) (consulté le 7 avril 2019)
  21. « 法國攝影師 駐台灣居民Gia To 贏得美國國際攝影獎 - La photographe française vivant à Taïwan Gia To gagne un prix international de photographie », sur News.sina.com.tw, (consulté le 7 avril 2019)
  22. « 大華網路報-臺灣新聞 », sur www.cntimes.info (consulté le 7 avril 2019)
  23. « red dot online: Bathrooms, spa and air-conditioning », (consulté le 5 novembre 2018)
  24. Article sur le sexisme dans les jeux vidéo paru dans, « le Figaro + » (consulté le 29 août 2018)
  25. Article sur la presse spécialisée jeux vidéo paru dans, « Le Monde » (consulté le 29 août 2018)
  26. Chronique sur l'histoire de Consoles + parue dans, « Le Mag de Mo5 » (consulté le 29 août 2018)
  27. Chronique sur l'histoire de Consoles + par Alain Huygues-Lacour sur, « Gameblog » (consulté le 29 août 2018)
  28. Site web de la chaîne, « Game One » (consulté le 29 août 2018)
  29. #TEAMG1 - Direct du 17/10/2018 - Game Zone sur, « Game One » (consulté le 2 juin 2019)
  30. « red dot online: Bathrooms, spa and air-conditioning », (consulté le 5 novembre 2018)

Liens externes

  • Portail du jeu vidéo
  • Portail de la télévision française
  • Portail du journalisme
  • Portail de la photographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.