Gilles Sandoz

Gilles Sandoz est un producteur de cinéma et de télévision français.

Pour les articles homonymes, voir Sandoz (homonymie).
Gilles Sandoz
Nationalité Française
Profession Producteur de cinéma
Producteur de télévision
Films notables Vénus Beauté (Institut)
Lady Chatterley

Biographie

Après avoir passé sa jeunesse au Sénégal, Gilles Sandoz rentre en France et enseigne les mathématiques à Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Il fréquente alors le Centre dramatique national de Gennevilliers, que dirige Bernard Sobel, et c'est par l'intermédiaire de ce dernier qu'il commence à produire des documentaires sur le théâtre[1],[2].

Le [3], il participe, aux côtés d'Annie Tresgot, d'Yvon Davis, d'Alain Guesnier, de Robert Guédiguian et de Maurice Prost, à la création du collectif de production Agat Films[4]. Il le quitte en 2000, pour créer sa propre société, Maïa Films (qui doit déposer le bilan en 2007[5]), puis en 2008 Maïa Cinéma (qui cesse son activité en 2015[6])[1],[2].

Il est le père de l'actrice et metteuse en scène Maïa Sandoz.

Filmographie (sélection)

Cinéma

Télévision

Distinctions

Récompenses

Nominations

Notes et références

  1. Jacques Mandelbaum, « Gilles Sandoz, un économiste qui flambe pour le cinéma », Le Monde, (consulté le 22 mars 2017).
  2. Anne Diatkine, « UN GARS DU «MILIEU» : Gilles Sandoz produit un cinéma d'auteur loin des grosses machines », Libération, (consulté le 22 mars 2017).
  3. Ce jour pourrait avoir été choisi en référence au 30 juin 1643, date de la fondation de l'Illustre Théâtre par Madeleine Béjart, Jean-Baptiste Poquelin et leurs camarades.
  4. Annie Peigne-Giuly, « Interview "J'aime les bandes" », Libération, (lire en ligne).
  5. « MAIA FILMS », sur www.societe.com (consulté le 22 mars 2017).
  6. « MAIA CINEMA », sur www.societe.com (consulté le 22 mars 2017).

Liens externes

  • Portail du cinéma français
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.