Giovanni Legrenzi

Giovanni Legrenzi est un compositeur italien baptisé le à Clusone, non loin de Bergame, et mort à Venise le . C'est un jalon important de l'école instrumentale vénitienne entre les Gabrieli et Vivaldi — Venise était alors un des plus prestigieux foyers musicaux d'Italie.

Giovanni Legrenzi
Giovanni Legrenzi
Fonction
Maître de chapelle
Biographie
Naissance
Décès
(à 63 ans)
Venise
Activités
Autres informations
Religion
Mouvement
Instruments
Maîtres
Genres artistiques

Biographie

On ne connaît pas sa date de naissance, seulement celle de son baptême. Son père était violoniste au service de l'église et fut sans doute son premier professeur. Sa formation se poursuivit à Venise où il étudia avec Carlo Pallavicino et Giovanni Rovetta. En 1645, il était déjà suffisamment expert pour être nommé organiste de la basilique Santa Maria maggiore de Bergame. Ici il rencontre le maitre de chapelle Maurizio Cazzati, avec qui il développera un style typique de sonates d'église.

En 1656, il est nommé au poste important de maître de chapelle de l'Accademia dello Spirito Santo à Ferrare, poste qu'il quitte en 1665 dans des circonstances inconnues. Toujours est-il que vers 1668, on le retrouve exilé à Paris.

Il retourne en Italie vers 1671 et se fixe définitivement à Venise dont il devient un des musiciens les plus renommés. Il y assume des charges importantes, en tant que maître des chœurs du Conservatorio dei Mendicanti, un des quatre hospices musiciens de la ville, compositeur d'oratorios pour l'église Santa Maria della Fava (où il sera inhumé), enfin maître de chapelle à la basilique Saint-Marc en 1685, à la tête de la Cappella Marciana. Il y aurait eu pour élèves Antonio Caldara et peut-être le jeune Antonio Vivaldi.

Legrenzi, dont l'œuvre reste aujourd'hui peu connue du grand public, fut un des musiciens les plus renommés d'Europe. Sa production est de grande qualité, dans les domaines de l'opéra, de la cantate, de la sonate, du motet, du concerto, de la fugue, etc. De grands musiciens postérieurs ont été influencés par lui, en particulier Vivaldi et Jean-Sébastien Bach.

Enregistrements

  • CONCERTI MUSICALI PER USO DI CHIESA (doppio CD: 1 "Messa a 4 Voci e Doi Violini", 2 "Vesperae Solemnes de Confessore"), Oficina Musicum, Direttore Riccardo Favero, Label Dynamic CDS 653, Gennaio 2010
  • TESTAMENTUM Missa Lauretana Quinque Vocibus, Oficina Musicum, Direttore Riccardo Favero, Label Dynamic CDS 710, marzo 2012
  • IL SEDECIA Oficina Musicum, Direttore Riccardo Favero, Label Dynamic CDS 711, giugno 2012

Œuvres

  • Op.1 Concerti Musicali per uso di Chiesa. (Venise, Alessandro Vincenti, 1654)
  • Op.2 Sonata a due, e tre. (Venise, Francesco Magni, 1655)
  • Op.3 Harmonia d'affetti Devoti a due, tre, e quatro, voci. (Venise, Alessandro Vincenti, 1655)
  • Op.4 Sonate dà Chiesa, e dà Camera, Correnti, Balletti, Alemane, Sarabande a tre, doi violini, e violone. Libro Secondo. (Venise, Francesco Magni, 1656)
  • Op.5 Salmi a cinque, tre voci, e due violini. (Venise, Francesco Magni, 1657)
  • Op.6 Sentimenti Devoti Espressi con le musica di due, e tre voci. Libro Secondo. (Venise, Francesco Magni detto Gardano, 1660 et 1665)
  • Op.7 Compiete con le Lettanie & Antifone Della B.V. a 5. voci. (Venise, Francesco Magni detto Gardano, 1662)
  • Op.8 Sonate a due, tre, cinque, a sei stromenti. Libro 3. (Venise, Francesco Magni, 1663)
  • Op.9 Sacri e Festivi Concerti. Messa e Salmi a due chori con stromenti a beneplacito. (Venise, Francesco Magni Gardano, 1667)
  • Op.10 Acclamationi Divote a voce sola. Libro Primo. (Bologne, Giacomo Monti, 1670)
  • Op.10 La Cetra. Libro Quarto di Sonate a due tre e quattro stromenti. (Venise, Francesco Magni Gardano, 1673)
  • Op.12 Cantate, e Canzonette a voce sola. (Bologne, Giacomo Monti, 1676)
  • Op.13 Idee Armoniche Estese per due e tre voci. (Venise, Francesco Magni detto Gardano, 1678)
  • Op.14 Echi di Riverenza di Cantate, e Canzoni. Libro Secondo. (Bologne, Giacomo Monti, 1678)
  • Op.15 Sacri Musicali Concerti a due, e tre voci. Libro Terzo. (Venise, Gioseppe Salla, 1689)
  • Op.16 Balletti e Correnti a cinque stromenti, con il basso continuo per il cembalo. Libro Quinto Postumo. (Venise, Gioseppe Sala, 1691)
  • Op.17 Motetti Sacri a voce sola con tre strumenti. (Venise, Gioseppe Sala, 1692)

Opéras

  • Nino, il Giusto (1662)
  • L'achille in Sciro (1663)
  • Zenobio e Radamisto (1665)
  • La divisione del mondo (1675)
  • Eteocle e Polinice (1675)
  • Germanico sul Reno (1676)
  • Adone in Cipro (1676)
  • Totila (1677)
  • Antioco il Grande (1681)
  • Il Creso (1681)
  • Lisimaco riamato da Alexandro (1682)
  • Ottaviano Cesare Agusto (1682)
  • Il Pausanias (1682)
  • Anarchia dell' imperio (1683)
  • Il due Cesari (1683)
  • Publio Elio Pertinance (1684)
  • Giustino (1683)
  • Ifianassa e Melampo (1685)

Liens externes

  • Portail du baroque
  • Portail de la musique classique
  • Portail de l’opéra
  • Portail du XVIIe siècle
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.