GnuTLS

GnuTLS (prononcé [ˈɡnˌtˌɛlˈɛs], GNU Transport Layer Security Library) est une implémentation libre des protocoles SSL et TLS. GnuTLS est distribué sous la forme d'une bibliothèque (libgnutls) permettant au programme qui l'utilise de disposer de protocoles de communication sécurisée, et de diverses interfaces en ligne de commande (dont gnutls-cli, gnutls-serv et gnutls-cli-debug[2]).

GnuTLS

Informations
Développé par Nikos Mavrogiannopoulos
et al.
Première version 1.0.0 ()
Dernière version 3.6.10 ()[1]
Dépôt gitlab.com/gnutls/gnutls.git
État du projet stable
Écrit en C
Système d'exploitation Type Unix
Environnement multiplate-forme
Type bibliothèque logicielle
Licence GNU LGPL
Site web www.gnutls.org

Fonctionnalités

La bibliothèque libgnutls fournit les fonctionnalités suivantes[3] :

  • Protocoles SSL 3.0, DTLS, TLS 1.0, TLS 1.1, TLS 1.2 et TLS 1.3 ;
  • Authentification TLS par SRP ;
  • Authentification TLS par PSK (en) ;
  • Mécanisme d'extension TLS ;
  • Compression TLS ;
  • Prise en charge des certificats X.509 et OpenPGP.

Licence

La bibliothèque libgnutls est distribuée selon les termes de la licence publique générale limitée GNU (GNU LGPL)[4]. Les outils fournis avec et les fonctions extra sont quant à eux soumis à la licence publique générale GNU (GNU GPL)[5].

Notes et références

  1. (en) « gnutls 3.6.10 », (consulté le 2 octobre 2019)
  2. (en) « GnuTLS 3.4.3: Other included programs », sur gnutls.org, 12 juillet 2015 (consulté le 4 septembre 2015).
  3. (en) « GnuTLS 3.4.3: Introduction to GnuTLS », sur gnutls.org, 12 juillet 2015 (consulté le 4 septembre 2015).
  4. (en) « License », sur gnutls.org (consulté le 4 septembre 2015).
  5. (en) « GnuTLS 3.4.3 », sur gnutls.org, 12 juillet 2015 (consulté le 4 septembre 2015).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la sécurité informatique
  • Portail des logiciels libres
  • Portail de la cryptologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.