Gouvernement Abe II

Le Gouvernement Abe II (第2次 安倍 内閣, Dai-ni-ji Abe Naikaku) est le 96e cabinet (第96代 内閣, dai-kyū-jū-roku-dai Naikaku) de l'État du Japon, nommé le par le nouveau Premier ministre Shinzō Abe et officiellement investi par l'empereur le jour même. Il s'agit de la deuxième administration formée par Shinzō Abe, cinq ans après la fin de la première qui a duré de 2006 à 2007. Le Parti libéral-démocrate (PLD) et le Kōmeitō, qui étaient dans l'opposition de 2009 à 2012, constituent ce gouvernement après avoir remporté les élections législatives du .

État du Japon

Photo de famille du gouvernement Abe II, le .
Empereur Akihito
Premier ministre Shinzō Abe
Formation
Fin
Durée 1 an, 11 mois et 28 jours
Composition initiale
Coalition Centre droit
(PLD, Kōmeitō, DVD)
Représentation
46e Chambre des représentants
325 / 480

Composition

Initiale (26 décembre 2012 - 3 septembre 2014)

Premier ministre

fonctionPersonnalitéPartiFactionDièteCirconscription
Premier ministreShinzō AbePLD(Machimura)ReprésentantPréfecture de Yamaguchi (4e district)

Ministres d'État

Vice-Premier ministre
fonctionPersonnalitéPartiFactionDièteCirconscription
Ministre d'État désigné selon l'article 9 de la loi du Cabinet (Vice-Premier ministre)
Ministre des Finances
   également ministre d'État chargé des Services financiers
   et chargé de la Déflation et du Yen fort
Tarō AsōPLDAsōReprésentantFukuoka (8e district)
Ministres, chefs d'un ministère
fonctionPersonnalitéPartiFactionDièteCirconscription
Ministre des Affaires intérieures et des Communications
   également ministre d'État chargé de la Décentralisation
   et chargé de la Revitalisation locale et du Dōshūsei
Yoshitaka ShindōPLDNukagaReprésentantSaitama (2e district)
Ministre de la JusticeSadakazu TanigakiPLDTanigakiReprésentantKyoto (5e district)
Ministre des Affaires étrangèresFumio KishidaPLDKishidaReprésentantHiroshima (1er district)
Ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie
   et chargé de la Réhabilitation de l'éducation
Hakubun ShimomuraPLDMachimuraReprésentantTokyo (11e district)
Ministre de la Santé, du Travail et des Affaires socialesNorihisa TamuraPLDNukagaReprésentantMie (4e district)
Ministre de l'Agriculture, des Forêts et de la PêcheYoshimasa HayashiPLDKishidaConseillerPréfecture de Yamaguchi
Ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie
   également ministre d'État chargé des Compensations de l'accident nucléaire
   et chargé des Conséquences économiques de l'Accident nucléaire et de la Compétitivité industrielle
Toshimitsu MotegiPLDNukagaReprésentantTochigi (5e district)
Ministre du Territoire, des Infrastructures,
des Transports et du Tourisme
Akihiro ŌtaKōmeitō-ReprésentantTokyo (12e district)
Ministre de l'Environnement
   également ministre d'État chargé de la Prévention des catastrophes nucléaires
Nobuteru IshiharaPLDIshiharaReprésentantTokyo (8e district)
Ministre de la DéfenseItsunori OnoderaPLDKishidaReprésentantMiyagi (6e district)
Chef du Secrétariat et du Bureau du Cabinet
fonctionPersonnalitéPartiFactionDièteCirconscription
Secrétaire général du Cabinet
   et chargé du Renforcement de la Sécurité nationale
Yoshihide SugaPLD-ReprésentantKanagawa (2e district)
Ministres d'État ne dirigeant pas un ministère
fonctionPersonnalitéPartiFactionDièteCirconscription
Ministre de la Reconstruction
   également chargé de la planification des Réponses à l'Accident nucléaire de Fukushima
Takumi NemotoPLD-ReprésentantFukushima (2e district)
Ministre d'État, président de la Commission nationale de sécurité publique
Ministre d'État chargé de la Gestion des catastrophes
   également chargé de la question des Enlèvements et de la consolidation du Territoire
Keiji FuruyaPLDIbukiReprésentantGifu (5e district)
Ministre d'État chargé d'Okinawa et des Territoires du Nord
Ministre d'État chargé de la Politique scientifique et technologique
Ministre d'État chargé de la Politique spatiale
   également chargé des TIC, de la Politique océanique et des Disputes territoriales
Ichita YamamotoPLD-ConseillerPréfecture de Gunma
Ministre d'État chargée de la Sécurité alimentaire et de la Consommation
Ministre d'État chargée des mesures contre la Dénatalité
Ministre d'État chargée de l'Égalité sociale et des sexes
   également chargée du Soutien à la garde d'enfants et à la vitalité féminine
Masako MoriPLDMachimuraConseillèrePréfecture de Fukushima
Ministre d'État chargé de la Politique économique et fiscale
   également chargé de la Renaissance économique et de la Réforme globale
   de la Fiscalité et de la Sécurité sociale
Akira AmariPLDIshiharaReprésentantKanagawa (13e district)
Ministre d'État chargée de la Réforme réglementaire
   également chargée de la Réforme administrative, de la Réforme de la fonction publique,
   de la Stratégie Cool Japan et de Challenge Again
Tomomi InadaPLDMachimuraReprésentanteFukui (1er district)

Remaniée (3 septembre 2014 - 24 décembre 2014)

Le , le Premier ministre annonce un remaniement de son gouvernement, vingt mois après son retour aux affaires nationales. Ainsi, la représentante Yūko Obuchi, fille de l'ancien Premier ministre Keizō Obuchi, est nommée ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, tandis que sa collègue Midori Matsushima se voit confier le portefeuille de la Justice, jusqu'alors détenu par l'un des piliers du cabinet, Sadakazu Tanigaki. Akinori Eto devient également ministre de la Défense et Sanae Takaichi, ministre des Affaires intérieures et des Communications.

Un mois et demi plus tard, le , la ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie et celle de la Justice démissionnent à la suite de scandales politiques[1]. Yōko Kamikawa devient alors ministre de la Justice, et Yōichi Miyazawa ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie.

Les membres maintenus à leurs postes sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attribution en italique.

Vice-Premier ministre

fonctionPersonnalitéPartiFactionDièteCirconscription
Ministre d'État désigné selon l'article 9 de la loi du Cabinet (Vice-Premier ministre)
Ministre des Finances
   également ministre d'État chargé des Services financiers
   et chargé de la Déflation
Tarō AsōPLDAsōReprésentantFukuoka (8e district)

Ministres, chefs d'un ministère

fonctionPersonnalitéPartiFactionDièteCirconscription
Ministre des Affaires intérieures et des CommunicationsSanae TakaichiPLD-ReprésentanteNara (2e district)
Ministre de la JusticeMidori Matsushima (démission, 20/10/2014)PLDMachimuraReprésentanteTokyo (14e district)
Eriko Yamatani (intérim, 20-21/10/2014)PLDMachimuraConseillèreProportionnelle nationale
Yōko Kamikawa (à p. 21/10/2014)PLDKishidaReprésentanteShizuoka (1er district)
Ministre des Affaires étrangèresFumio KishidaPLDKishidaReprésentantHiroshima (1er district)
Ministre de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie
   et chargé de la Réhabilitation de l'éducation et des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo
Hakubun ShimomuraPLDMachimuraReprésentantTokyo (11e district)
Ministre de la Santé, du Travail et des Affaires socialesYasuhisa ShiozakiPLDKishidaReprésentantEhime (1er district)
Ministre de l'Agriculture, des Forêts et de la PêcheKōya NishikawaPLDNikaiReprésentantTochigi (2e district)
Ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie
   également ministre d'État chargé des Compensations de l'accident nucléaire
   et chargé des Conséquences économiques de l'Accident nucléaire et de la Compétitivité industrielle
Yūko Obuchi (démission, 20/10/2014)PLDNukagaReprésentanteGunma (5e district)
Sanae Takaichi (intérim, 20-21/10/2014)PLD-ReprésentanteNara (2e district)
Yōichi Miyazawa (à p. 21/10/2014)PLDKishidaConseillerPréfecture de Hiroshima
Ministre du Territoire, des Infrastructures,
des Transports et du Tourisme

   également chargé de la Politique de l'eau
Akihiro ŌtaKōmeitō-ReprésentantTokyo (12e district)
Ministre de l'Environnement
   également ministre d'État chargé de la Prévention des catastrophes nucléaires
Yoshio MochizukiPLDKishidaReprésentantShizuoka (4e district)
Ministre de la Défense
   également chargé de la Législation de sécurité
Akinori EtoPLDŌshimaReprésentantAomori (2e district)

Chef du Secrétariat et du Bureau du Cabinet

fonctionPersonnalitéPartiFactionDièteCirconscription
Secrétaire général du Cabinet
   et chargé de la Réduction du poids des bases d'Okinawa
Yoshihide SugaPLD-ReprésentantKanagawa (2e district)

Ministres d'État ne dirigeant pas un ministère

fonctionPersonnalitéPartiFactionDièteCirconscription
Ministre de la Reconstruction
   également chargé de la planification des Réponses à l'Accident nucléaire de Fukushima
Wataru TakeshitaPLDNukagaReprésentantShimane (2e district)
Ministre d'État, présidente de la Commission nationale de sécurité publique
Ministre d'État chargée de la Gestion des catastrophes
   également chargé de la question des Enlèvements, de la consolidation du Territoire,
   de la Politique océanique et des Disputes territoriales
Eriko YamataniPLDMachimuraConseillèreProportionnelle nationale
Ministre d'État chargé d'Okinawa et des Territoires du Nord
Ministre d'État chargé de la Politique scientifique et technologique
Ministre d'État chargé de la Politique spatiale
   également chargé des TIC, de Cool Japan et de Challenge Again
Shun’ichi YamaguchiPLDAsōReprésentantTokushima (2e district)
Ministre d'État chargée de la Sécurité alimentaire et de la Consommation
Ministre d'État chargée des mesures contre la Dénatalité
Ministre d'État chargée de l'Égalité sociale et des sexes
   également chargée de la Réforme administrative, des Employées féminines et de la Fonction publique
Haruko ArimuraPLDŌshimaConseillèreProportionnelle nationale
Ministre d'État chargé de la Politique économique et fiscale
   également chargé de la Renaissance économique et de la Réforme globale
   de la Fiscalité et de la Sécurité sociale
Akira AmariPLD-ReprésentantKanagawa (13e district)
Ministre d'État chargé des Zones spéciales de stratégie nationale
   également chargé de la Création des Régions
Shigeru IshibaPLD-ReprésentantTottori (1er district)

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Notes et références

  • Portail du Japon
  • Portail de la politique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.