Grand Prix automobile de France 1908

Le Grand Prix automobile de France 1908 est un Grand Prix organisé par l'Automobile Club de France qui s'est tenu à Dieppe le 7 juillet 1908.

Grand Prix de France 1908
 Tribune du circuit de Dieppe
Données de course
Nombre de tours 10
Longueur du circuit 76,989 km
Distance de course 769,889 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur 1908 Christian Lautenschlager,
Mercedes,
6 h 55 min 43 s
Record du tour en course 1908 Otto Salzer,
Mercedes,
36 min 31 s 0 (126,974 km/h)

Le plan détaillé du circuit.
Le circuit de Dieppe au pont d'Ancourt (GP de l'A.C.F. 1908).
Ferenc Szisz sur Renault, avant le GP de France 1908.
La Renault no 4 de Francois Szisz en 1908, vue par l'affichiste Ernest Montaut.
L'équipe Mercedes-Benz avant le départ (G. à D.: Willy Pöge, Otto Salzer, et Christian Lautenschlager).
Christian Lautenschlager, vainqueur du Grand Prix de Dieppe 1908 sur Mercedes.
Grand Prix de l'ACF 1908, le ravitaillement en huile (de marque Omnia).
Le virage de Londinières.

Réglementation

La règle de limite de consommation de carburant est abandonnée mais un poids minimum de 1 100 kg doit être respecté. L'alésage maximum doit être de 155 mm pour les moteurs 4 cylindres ou 127 mm pour les 6 cylindres[1].

Contrairement à l'année précédente, aucun essais d'avant course n'est autorisé.

Le pesage des voitures se déroule les 5 et , seul Charles Jarrott ne s'y présente pas, sa Mors a été accidenté par un de ses mécaniciens, il ne pourra pas prendre le départ. Le numéro de l'auto correspond à l'ordre de départ, déterminé par scrutin. Le premier départ, celui de Dario Resta, s'effectue à 6h01 du matin, puis un pilote s'élance toutes les minutes.

Classement

Classement de la course
Pos. no  Pilote Châssis Tours Temps/Abandon
1 35 Christian Lautenschlager Mercedes 10 6 h 55 min 43 s 8
2 6 Victor Hémery Benz 10 + 8 min 40 s 2
3 23 René Hanriot Benz 10 + 9 min 29 s 2
4 11 Victor Rigal Clément-Bayard 10 + 34 min 52 s 8
5 2 Willy Pöge Mercedes 10 + 36 min 47 s 2
6 27 Carl Jörns Opel 10 + 43 min 56 s 2
7 39 Fritz Erle Benz 10 + 26 min 48 s
8 37 Sergey Dimitriewich Renault 10 + 1 h 7 min 39 s
9 16 George Heath Panhard & Levassor 10 + 1 h 9 min 3 s 0
10 49 « Perpère » Germain 10 + 1 h 12 min 34 s 4
11 12 Alessandro Cagno Itala 10 + 1 h 21 min 23 s 0
12 28 Fernand Gabriel Clément-Bayard 10 + 1 h 25 min 11 s 2
13 36 Courtade Motobloc 10 + 1 h 26 min 10 s 0
14 20 Pierre Garcet Germain 10 + 3 h 4 min 3 s 4
15 21 Gustave Caillois Renault 10 + 1 h 33 min 23 s 4
16 14 Camille Jenatzy Mors 10 + 1 h 38 min 11 s 8
17 31 Landon Mors 10 + 1 h 52 min 47 s 4
18 18 John Moore-Brabazon Austin 10 + 1 h 56 min 17 s 0
19 1 Dario Resta Austin 10 + 2 h 0 min 17 s 4
20 29 Henri Fournier Itala 10 + 2 h 0 min 47 s 4
21 10 Fritz Opel Opel 10 + 2 h 21 min 38 s 6
22 17 François Degrais Germain 10 + 2 h 27 min 1 s 0
23 32 Henri Farman Panhard & Levassor 10 + 2 h 38 min 7 s 0
Abd. 8 Léon Théry Brasier 9 Roue
Abd. 41 Paul Bablot Mercedes 9 Magnéto
Abd. 9 Émile Stricker Porthos 9
Abd. 43 Michel Opel 9 Radiateur
Abd. 48 Henri Cissac Panhard & Levassor 8 Accident mortel
Abd. 13 Pryce Harrison Weigel 5 Accident
Abd. 44 Lucien Hautvast Clément-Bayard 5 Roue
Abd. 34 Warwick Wright Austin 4 Moteur
Abd. 33 François Marie Roch-Brault Germain 4
Abd. 15 Lewis Strang Thomas 4 Embrayage
Abd. 40 Louis Wagner Fiat 3 Boîte de vitesses
Abd. 24 Felice Nazzaro Fiat 3 Moteur
Abd. 3 Louis Pierron Motobloc 3 Accident
Abd. 30 Gregor Laxen Weigel 3 Accident
Abd. 25 Paul Baras Brasier 3 Moteur
Abd. 38 Ferdinando Minoia Lorraine-Dietrich 3
Abd. 5 Arthur Duray Lorraine-Dietrich 2 Embrayage
Abd. 4 Ferenc Szisz Renault 2 Roue
Abd. 19 Otto Salzer Mercedes 2 Roue
Abd. 42 Jules Simon Porthos 2 Pompe à eau
Abd. 7 Vincenzo Lancia Fiat 1 Moteur
Abd. 22 Henri Rougier Lorraine-Dietrich 1 Magnéto
Abd. 46 Shannon Weigel 1 Accident
Abd. 45 Giovanni Piacenza Itala 1 Boîte de vitesses
Abd. 26 J. Gaubert Porthos 0 Pompe à eau
Np. 47 Charles Jarrott Mors Accident avant la course

Légende :

  • Abd.=Abandon
  • Np.=Non partant

Accident mortel

Au huitième tour, Henri Cissac sur une Panhard & Levassor est victime d'une sortie de route suite à l'éclatement d'un pneu, entraînant immédiatement sa mort, ainsi que celle de son mécanicien Jules Schaube.

Course de Voiturettes

La veille se déroule une course de Voiturettes sur 462 km avec 47 participants. Elle a pour effet de détériorer grandement la route[1]. Albert Guyot remporte alors la Coupe des Voiturettes[2].

Références

  1. Duel Franco-Allemand au Grand Prix de l'AFC, L'Auto-Journal no 458, , p. 15
  2. La Vie au Grand Air du 11 juillet 1908, p. 41.

Voir aussi

La Coupe du Petit Parisien, remise au vainqueur de 1908.
  • Portail du sport automobile
  • Portail de la France
  • Portail des années 1900
  • Portail de la Seine-Maritime
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.