Grand Prix d'Annaba

Le Grand Prix d'Annaba a été une course cycliste algérienne à vocation internationale, disputée par étapes. La première édition de cette a lieu en 1967. Il est organisé régulièrement jusqu'en 1979.

Quelques notes sur la course

Le Grand Prix d'Annaba est, chronologiquement, la première grande compétition cycliste qui soit organisée après l'Indépendance de l'Algérie. Le recours aux sources de la fin des années 1960[1] permet de dater en l'année 1967 le premier Grand Prix d'Annaba (6-), avec 110 participants de 22 équipes d'Algérie, Tunisie, Libye , Égypte, France et RDA. Les coureurs de la RDA occupe les dix premières places avec Huster, Hoffmann, Knispel, Ampler, Dippold, Peschel, Dähne, Grabe, Marks et Patzig, L'Algérien Zaaf etait 11ième. Un article du journaliste sportif Jean-Guy Modin, en fin de saison 1968[2] pour le magazine Miroir du cyclisme titre : "Du trio Pettersson d'Annaba au triplé tricolore du "T 2",". Disputé du 15 au [3] le Grand prix cycliste livre en effet un podium suédois et familial. L'année suivante il est répertorié dans le calendrier international amateurs[4] aux dates du 1er au [5] Mais avant lui, en cette saison, a pris place une autre compétition, nommée la Flèche algérienne, courue du 15 au . Le vainqueur en est Gösta Pettersson, qui remporte les deux courses. En 1970 Grand Prix d'Annaba coexiste dans la calendrier avec le Tour d'Algérie.
Il semble que pour pacifique qu'elle était la coexistence à des dates rapprochées (fin hiver) des deux courses n'est pas sans incidence. Interviewé en [6], le Président de la Fédération algérienne de cyclisme qui patronne le Tour d'Algérie dit que son épreuve devrait venir plus tard dans la saison afin de rapprocher la compétition algérienne des grandes dates du calendrier européen (mai à août). Or plus tard... ce sont les dates du Grand Prix d'Annaba.

De plus le tracé du Tour d'Algérie évite la région d'Annaba[7] c'est fâcheux pour une course qui se veut internationale. Dès l'année 1971, le GP d'Annaba change de dates et passe de début avril à ...fin février. Dès lors il perd de son importance. Au plan des médias du cyclisme, les palmarès annuels « oublient » tout simplement de livrer les résultats. C'est le cas en 1973... Le Grand Prix d'Annaba est organisé jusqu'en 1979. Cette année-là...le Tour d'Algérie ne prend pas son envol. Disputé du 25 au , le Grand Prix d'Annaba clôt son palmarès par une victoire du coureur polonais Ryszard Szurkowski un des plus grands champions du cyclisme. Mais le pari des organisateurs de la course était à l'origine de faire se lever une génération de cyclistes algériens. De ce point de vue l'échec est total. Un seul coureur algérien figure au palmarès, aucun autre n'arrive à "entrer" parmi les cinq premiers, durant la dizaine d'années d'existence de la course.

Le parcours

À titre d'exemple[8], le parcours du Grand Prix d'Annaba 1977 permet de voir le parcours probable de la plupart des éditions : par sa situation géographique, dans une plaine côtière entre Méditerranée et massif montagneux de l'Edough, frontière tunisienne à l'Est, la wilaya d'Annaba offre un parcours pour cycliste complet, d'autant que la course visite les wilayas voisines de Skikda et de Souk Ahras. Le Grand prix se déroule exceptionnellement dans la deuxième quinzaine d'avril.

Palmarès

Année Vainqueur Âge Deuxième Troisième
1967 Siegfried Huster 23 ans Günther Hoffmann Bernd Knispel
1968[9] Erik Pettersson 24 ans Gösta Pettersson Sture Pettersson
1969[10] Gösta Petterson 29 ans Dieter Mickein Werner Blaudzun
1970[11] Zbigniew Gorski Zbigniew Krzeszowiec Wojciek Matuziak
1971[12] Ryszard Szurkowski 25 ans Zygmunt Hanusik Zbigniew Gorski
1972[13]> Kaddour Mahieddine 28 ans Sergio "Pipian" Martinez Zenon Czechowski
1973[14] Nikolaï Gorelov 25 ans
1974[15] Nikolaï Gorelov 26 ans Nikolaï Sytnik Youri Lavroushkine
1975[16] Sven-Åke Nilsson 24 ans Andrzej Kacszmarek Bernt Johansson
1976[17] Stanisław Szozda 26 ans Tadeusz Zawada Bernt Johansson
1977 Jiri Bartolsic 24ans Petr Matousek Jozef Majchrowski
1978 pas organisé
1979[18] Ryszard Szurkowski 33 ans Charkid Zagretdinov Jan Krawczyck
1986 Malek Hamza Jean-Claude Annaert jr Abdelbechir Reguigui

Notes et références

  1. Neues Deutschland, 11 avril 1967
  2. Miroir du cyclisme, N° 107, novembre 1968, page 31
  3. du 15 au 24 mars selon le "livre d'or du Miroir du cyclisme, ou du 15 au 23 mars, selon les indications de l'Annuaire Velo 1969...
  4. Miroir du cyclisme, N° 109, février 1969 p. 30-31
  5. L'annuaire Velo 1970, inscrit ce même Grand Prix entre le 30 mars et le 6 avril 1969 (p. 165).
  6. Claude Parmentier, le rédacteur en chef du Miroir du cyclisme suit le premier Tour d'Algérie à titre d'invité
  7. dans ses premières éditions.
  8. Jacobs, de Smet, Mahau, Velo 1978, p. 144., résultats détaillés du GP Annaba 1977.
  9. Le premier GP d'Annaba du 15 au 23 mars 1968, a un parcours de 1 454 km. Erik Pettersson remporte 3 étapes, l'allemand (de RDA) Dieter Grabe, qui termine 5e, remporte aussi 3 étapes. Une étape est remportée par Foucher. Le temps du vainqueur est de 37 h 36 min 54 s. Informations croisées de l'annuaire Velo 1969, et de Miroir du cyclisme N° 107/ nov. 1968.
  10. Le 2e GP d'Annaba a lieu du 30 mars au 6 avril 1969. Le parcours est effectué par G. Pettersson en 32 h 58 min 42 s. Les suivants au classement final sont : 4e, Leif Mortensen, futur champion du mode de l'année ; 5e, Andrzej Blawdzin. Axel Peschel, de la RDA, est 6e. Erik Pettersson est 8e. Cf Miroir du cyclisme, N° 113, mai 1969, p. 38. Le classement par équipes est remporté par la Suède.
  11. Le temps du vainqueur 1970 est de 18 h 51 min 45 s. À défaut de connaître la longueur du parcours, il permet de voir la réduction spatiale du GP, lié à l'extension du Tour d'Algérie. Le grand Prix est terrain d'entraînement des polonais, le 5e étant Krzistof Stec. Aucun résultat algérien dans l'annuaire Velo 1971. Cf Miroir du cyclisme, N° 26, avril-mai 1970, p. 37.
  12. Disputé du 28 février au 7 mars 1971, la course de l'Est algérien a perdu sa place dans le calendrier cycliste. Le Tour d'Algérie se déroule du 16 au 27 mars. Le temps du vainqueur est de 23 h 05 min 33 s. L'équipe de Pologne remporte le classement des équipes ; il y a 7 coureurs polonais dans les 9 premiers. Cf l'annuaire Velo 1972.
  13. Contrairement à ce qui est publié en Algérie, c'est bien en 1972 (et non en 1971) que le coureur algérien Kaddour Mahieddine remporte le Grand Prix d'Annaba. Cf Jacobs, de Smet, Mahau, annuaire Velo 1973p. 166. Disputée du 7 au 12 mars 1972, l'épreuve est remportée par K. Mahieddine en 21 h 13 min. Pour donner une ordre de comparaison, le Tour d'Algérie, du 21 mars au 2 avril 1972, est bouclé en 42 h 30 min environ par le vainqueur hollandais Frits Schür. Le podium est international, les suivants immédiats sont les britanniques Phil Bayton (4e), et John Clewarth (5e), suivis du cubain Roberto Menendez.
  14. Neues Deutschland, 7 avril 1973, page 5. Disputé du 10 au 15 mars 1973 (Cf le calendrier international amateurs 1973 dans le Miroir du cyclisme, N° 166, janvier 1973 p. 29 ) aucun autre document ne rend compte du résultat de l'édition 1973 du GP d'Annaba.
  15. Neues Deutschland, 2 avril 1974, page 5
  16. Prévu au calendrier international du 16 au 20 mars 1975, le Grand Prix d'Annaba et son classement ne figurent pas dans les annuaires et autres livres d'or spécialisés. Pourtant, tout comme le Tour d'Algérie (25 mars-6 avril), il a eu lieu. Les résultats sont ... dans le cahier-supplément annuel 1976 de la 29e Course de la Paix: 29. Friedensfahrt. En pages 28-29, sous le titre Alle Runfahrten 1975 im Zahlenspiegel, le supplément de journal Neues Deutschland publie le palmarès de l'ensemble des Course à étapes disputées la saison d'avant : 38 courses, uniquement amateurs, sont listées, dont le Grand Prix d'Annaba. Outre les trois premiers, on connaît les suivants : 4e, Tadeusz Mytnik ; 5e Lennart Fagerlund.
  17. Résultats dans l'annuaire publié en Belgique Velo 1977. Couru du 23 au 29 mars 1976 en 5 étapes fractionnées pour la plupart, le Grand Prix d'Annaba demeure une affaire des amateurs polonais, suédois et tchécoslovaques. Aux places 4, 5, 6 : Tommy Prim, Anton Bartonicek, Lennart Fagerlund. Ryszard Szurkowski glane 4 bouquets de vainqueur d'étape ou demi-étape, Stanislaw Szozda en reçoit 2, Frantisek Kalis (Tchécoslovaquie) en reçoit un.
  18. Organisé du 25 au 30 mars le GP d'Annaba s'offre un podium d'Europe orientale. La suite du palmarès est de la même eau. Deux Soviétiques (Markarin et Perseev) sont quatrième et cinquième. Le Polonais Czesław Lang est 6e. L'équipe soviétique remporte le challenge des équipes. Cf annuaire Velo 1980, p. 148

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail de l’Algérie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.