Grand Prix des Nations (cyclisme)

Le Grand Prix des Nations était une épreuve cycliste contre-la-montre française qui s'est déroulée une fois par an de 1932 à 2004. Durant la majeure partie de son existence, en l'absence du championnat du monde du contre-la-montre qui fit seulement son apparition en 1994, l'épreuve a joui d'un grand prestige et a fait figure de référence dans la discipline du contre-la-montre individuel.

Pour les articles homonymes, voir Grand Prix des Nations.
Grand Prix des Nations
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création
Disparition 2004
Éditions 70
Type / Format contre-la-montre
Périodicité annuel (septembre-octobre)
Lieu(x) France

Palmarès
Plus titré(s) Jacques Anquetil
(9 victoires)

Histoire

Le journal Paris-Soir organise la première édition de la course le . La course est remportée par le Français Maurice Archambaud. La course obtient rapidement une grande renommée avec notamment les succès de Antonin Magne, puis de Fausto Coppi (1946 et 1947). Mais c'est Jacques Anquetil qui incarne la course. Sur les routes de la vallée de Chevreuse, il réussit l'exploit d'être invaincu sur l'épreuve : neuf victoires en neuf participations (la première en 1953, à 19 ans, et la dernière en 1966 à 32 ans)[1].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en 1941 et 1942, deux épreuves sont organisées dans chaque zone libre et occupée (autour de Paris).

Dans les années 1970, 80 et 90, la distance était de 90 kilomètres environ. Les 25 premières années, elle était même de 140 kilomètres. Cette course exigeante continue par la suite à être courtisée par les plus grands, et sacre Bernard Hinault (cinq fois en 1977, 1978, 1979, 1982 et 1984) et Eddy Merckx (en 1973, devant Luis Ocaña).

Lors des dernières éditions, le Grand Prix des Nations était disputé sur 70 kilomètres environ. La moyenne la plus élevée de l'épreuve a été réalisée par Lance Armstrong en 2000 : 49,404 km/h. Cependant, celui-ci s'est vu retirer après sa retraite sportive le bénéfice des résultats obtenus à partir du mois d', en raison de plusieurs infractions à la réglementation antidopage[n 1], révélées par l'Agence américaine antidopage (USADA). Sa victoire et son record lui sont donc retirés.

La course est retenue comme épreuve de la Coupe du monde de cyclisme sur route en 1991[3], 1992[4] et 1993. L'épreuve est organisée pour la dernière fois en 2004 et disparaît avec la création de l'UCI ProTour en 2005. Depuis 2006, le chrono des Herbiers a été rebaptisé « chrono des Nations » en référence au Grand Prix des Nations.

Sous le même nom, l'organisateur crée d'autres compétitions qui ont lieu le même jour et sur le même parcours (ou portion de parcours) que le Grand Prix des Nations des professionnels :

Palmarès masculin

Année Vainqueur Deuxième Troisième
1932 Maurice Archambaud Alfredo Bovet Léon Le Calvez
1933 Raymond Louviot Léon Le Calvez Marinus Valentijn
1934 Antonin Magne Amédée Fournier Luciano Montero
1935 Antonin Magne Edgard De Caluwé Luciano Montero
1936 Antonin Magne Pierre Cogan Luciano Montero
1937 Pierre Cogan Maurice Archambaud Georges Speicher
1938 Louis Aimar Gerrit Schulte Amédée Fournier
1939-40 Non disputé (Seconde Guerre mondiale)
1941[n 2] Louis Aimar Yvan Marie Louis Gauthier
1941[n 3] Jules Rossi Fernand Mithouard Ferdi Kübler
1942[n 2] Émile Idée Odiel Vanden Meerschaut Jules Rossi
1942[n 3] Jean-Marie Goasmat Eugenio Galliussi Pierre Cogan
1943 Joseph Somers Jules Rossi Maurice Clautier
1944 Émile Carrara Jules Rossi Émile Idée
1945 Éloi Tassin Émile Carrara Albert Dubuisson
1946 Fausto Coppi Émile Idée André Mahé
1947 Fausto Coppi Émile Idée Fiorenzo Magni
1948 René Berton Ferdi Kübler Éloi Tassin
1949 Charles Coste Wim van Est Maurice Blomme
1950 Maurice Blomme René Berton Antonin Rolland
1951 Hugo Koblet Fausto Coppi René Berton
1952 Louison Bobet Maurice Blomme Yvon Marrec
1953 Jacques Anquetil Roger Creton Agostino Coletto
1954 Jacques Anquetil Jean Brankart Isaac Vitré
1955 Jacques Anquetil Albert Bouvet Marcel Janssens
1956 Jacques Anquetil Albert Bouvet Miguel Bover
1957 Jacques Anquetil Ercole Baldini Aldo Moser
1958 Jacques Anquetil Gérard Saint Michel Vermeulin
1959 Aldo Moser Roger Rivière Alcide Vaucher
1960 Ercole Baldini Joseph Vloeberghs Raymond Mastrotto
1961 Jacques Anquetil Gilbert Desmet Aldo Moser
1962 Ferdinand Bracke Jean-Claude Lebaube Claude Valdois
1963 Raymond Poulidor Ferdinand Bracke Walter Boucquet
1964 Walter Boucquet Arie den Hartog Claude Valdois
1965 Jacques Anquetil Rudi Altig Raymond Poulidor
1966 Jacques Anquetil Felice Gimondi Eddy Merckx
1967 Felice Gimondi Bernard Guyot Robert Hagmann
1968 Felice Gimondi Herman Van Springel Luis Ocaña
1969 Herman Van Springel Raymond Poulidor Davide Boifava
1970 Herman Van Springel Ole Ritter Luis Ocaña
1971 Luis Ocaña Joop Zoetemelk Leif Mortensen
1972 Roger Swerts Joop Zoetemelk Yves Hézard
1973 Eddy Merckx Luis Ocaña Joop Zoetemelk
1974 Roy Schuiten Dirk Baert Paul Lanoo
1975 Roy Schuiten Joop Zoetemelk Bernard Thévenet
1976 Freddy Maertens Roy Schuiten Bernard Thévenet
1977 Bernard Hinault Joop Zoetemelk Jørgen Marcussen
1978 Bernard Hinault Francesco Moser Hennie Kuiper
1979 Bernard Hinault Francesco Moser Joop Zoetemelk
1980 Jean-Luc Vandenbroucke Daniel Gisiger Bert Oosterbosch
1981 Daniel Gisiger Stephen Roche Hans-Henrik Ørsted
1982 Bernard Hinault Daniel Gisiger Bert Oosterbosch
1983 Daniel Gisiger Greg LeMond Bert Oosterbosch
1984 Bernard Hinault Seán Kelly Stephen Roche
1985 Charly Mottet Thierry Marie Jean-Luc Vandenbroucke
1986 Seán Kelly Laurent Fignon Jean-François Bernard
1987 Charly Mottet Jean-François Bernard Marino Lejarreta
1988 Charly Mottet Laurent Fignon Michael Wilson
1989 Laurent Fignon Thomas Wegmüller Charly Mottet
1990 Thomas Wegmüller Erik Breukink Tony Rominger
1991 Tony Rominger Erik Breukink Thomas Wegmüller
1992 Johan Bruyneel Tony Rominger Viatcheslav Ekimov
1993 Armand de Las Cuevas Stephen Hodge Eddy Seigneur
1994 Tony Rominger Francis Moreau Thierry Marie
1995 Non disputé
1996 Chris Boardman Bjarne Riis Abraham Olano
1997 Uwe Peschel Marc Streel Chris Boardman
1998 Francisque Teyssier Gilles Maignan Marc Streel
1999 Serhiy Honchar Chris Boardman Jens Voigt
2000désattribué[n 1] Raivis Belohvoščiks László Bodrogi
2001 Jens Voigt László Bodrogi Jean Nuttli
2002 Uwe Peschel László Bodrogi Yuriy Krivtsov
2003 Michael Rich Bert Roesems Serhiy Honchar
2004 Michael Rich Uwe Peschel José Iván Gutiérrez

Palmarès féminin

Année Vainqueur Deuxième Troisième
1988 Tea Vikstedt-Nyman Cecile Odin Hanne Malmberg
1994 Diana Ziliute Barbara Heeb Cordula Gruber
1996 Jeannie Longo-Ciprelli Hanka Kupfernagel Natalja Boubentchikova
1997 Jeannie Longo-Ciprelli Zulfiya Zabirova Alessandra Cappellotto
1998 Zulfiya Zabirova Kathryn Watt Mari Holden-Paulsen
1999 Anna Millward Jeannie Longo-Ciprelli Elizabeth Emery
2000 Hanka Kupfernagel Albine Caillié Géraldine Löewenguth
2001 Anna Millward Solrun Flataas Catherine Marsal
2003 Karin Thuerig Hanka Kupfernagel Jeannie Longo-Ciprelli
2004 Priska Doppmann Edwige Pitel Catherine Marsal

Notes et références

Notes

  1. Lance Armstrong, initialement vainqueur en 2000, a été déclassé par l'UCI[2]
  2. Zone occupée
  3. Zone libre

Références

  1. Vélo Magazine du 29 novembre 2018
  2. « Armstrong perd ses 7 Tours », sur lequipe.fr, (consulté le 22 octobre 2012)
  3. La course a lieu à Bergame
  4. La course a lieu à Palma de Majorque

Voir aussi

  • Grand Prix des Nations (amateurs)
  • Miroir du cyclisme n°258 de incluant un reportage approfondi de 12 pages consacré à l'histoire et au palmarès du Grand prix des Nations, rédigé par François Terbeen et assorti d'une douzaine de photos de coureurs dont celles de Fausto Coppi et de Roger Rivière

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.