Greta Meyer

Greta Meyer est une actrice américaine d'origine allemande, née le dans l'Empire allemand (lieu inconnu), morte le à Gardena (Californie).

Pour les articles homonymes, voir Meyer.
Greta Meyer
Avec William Newell, dans Bill Cracks Down (1937).
Naissance
Empire allemand (lieu inconnu)
Nationalité Allemande (d'origine)
Américaine (naturalisée)
Décès
Gardena
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Le Revenant
Suzy
Toute la ville danse
Chante mon amour

Biographie

Issue d'une famille d'acteurs de théâtre, Greta Meyer y débute dans son pays natal, avant d'émigrer en 1923 aux États-Unis, où elle s'installe définitivement, obtenant la citoyenneté américaine.

Au cinéma, hormis un court métrage autrichien (1917) et le film néerlandais De jantjes (1922), elle fait essentiellement carrière dans son pays d'adoption, durant la période du parlant.

Après un premier film américain sorti en 1929 (Die Königsloge, tourné en langue allemande), suit Cette nuit ou jamais de Mervyn LeRoy (1931, avec Gloria Swanson) ; dans cette adaptation de la pièce éponyme, Melvyn Douglas, Ferdinand Gottschalk, Robert Greig et elle y reprennent les rôles qu'ils tenaient à Broadway, de novembre 1930 à juin 1931.

Parmi ses soixante-treize autres films américains (parfois dans des petits rôles non crédités), citons Le Revenant de Berthold Viertel (1932, avec Claudette Colbert et Clive Brook), Suzy de George Fitzmaurice (1936, avec Jean Harlow et Franchot Tone), Toute la ville danse de Julien Duvivier (1938, avec Luise Rainer et Fernand Gravey), ou encore Chante mon amour de W. S. Van Dyke (1940, avec Jeanette MacDonald et Nelson Eddy).

Son dernier film est Une romance américaine de King Vidor (avec Brian Donlevy et Ann Richards), sorti en 1944, après quoi elle se retire.

Filmographie partielle

(films américains, sauf mention contraire)

Avec Joseph Cawthorn, dans Young and Beautiful (1934)

Théâtre à Broadway

  • 1930-1931 : Cette nuit ou jamais (Tonight or Never) de Lili Hatvany, production et mise en scène de David Belasco : La servante

Liens externes

  • Portail du cinéma allemand
  • Portail du cinéma américain
  • Portail du théâtre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.