Groseillier

Les groseilliers (genre Ribes) sont des arbustes de la famille des Grossulariacées, originaires des régions tempérées de l'hémisphère nord et de la Cordillère des Andes, dont plusieurs espèces sont cultivées pour leurs fruits diversement colorés tels que les groseilles et les cassis ou comme plantes ornementales.

Ribes

Lorsqu'il ne porte pas encore de fruits, un groseillier (rouge) est reconnaissable d'un cassissier, par l'absence d'odeur produite par ses feuilles au froissement entre les doigts.

La casseille résulte de l'hybridation entre le cassissier (ou groseillier noir) et le groseillier à maquereau.

Culture

Les groseilliers se multiplient facilement par bouture, marcotte ou semis. Les boutures ou marcottes fructifient en 2 à 3 ans alors que les semis nécessitent 4 à 5 ans.

Ravageurs

Des pucerons jaune-orangé Cryptomyzus ribis vivant au revers du limbe peuvent provoquer des boursouflures vertes ou rouges sur les feuilles.

Les papillons de nuit (hétérocères) suivants se nourrissent de groseilliers :

(Voir aussi ces papillons sur le Wiktionnaire)

Principales espèces

Les cassissiers

  • Ribes americanum Mill. - Cassissier américain
  • Ribes bracteosum Dougl. Cassissier de Californie
  • Ribes ×cuverwelli Macfarl. (Ribes nigrum × Ribes uva-crispa)
  • Ribes fragrans Pall.
  • Ribes × fuscencens Jancz.
  • Ribes hudsonianum Richards
  • Ribes nigrum L. - Cassissier d'Europe
  • Ribes ussuriensise Jancz.
  • Ribes 'Josta' (Ribes nigrum tétraploïde × Ribes uva-crispa) × (Ribes nigrum tétraploïde × Ribes divaricatum)
  • Ribes 'Kroma' (Ribes nigrum tétraploïde × Ribes niveum)

Les groseilliers à grappes

Groseillier rouge avec baies en grappes.

Parfois aussi appelés "gadelle", guedelle ou guédelle, et toujours "raisinets" en Suisse romande.

  • Ribes emodense Rehd.
  • Ribes glandulosum Weber, baie rouge velue
  • Ribes × holosericeum Otto & Dietr. Ribes petraeum caucasicum ×
  • Ribes × koehneanum Jancz.
  • Ribes × houghtonanianum
  • Ribes multiflorum Kit.
  • Ribes petraeum Wulf.
  • Ribes rubrum - Groseillier à grappes
  • Ribes spicatum Groseillier en épi
  • Ribes triste Pall. - Gadelier rouge sauvage
  • Ribes warszewiczii Jancz.

Les groseilliers à maquereau

Ces groseilles doivent leur nom au fait que leur jus peut servir d'assaisonnement aux maquereaux. Il peut également aciduler les sauces. Ils ressemblent aux groseilliers classiques avec des feuilles un peu plus grandes.

La véritable différence se fait au niveau des fruits, qui ne sont pas en grappes mais individuels, ovales et bien plus gros. De la taille d'une cerise à eau de vie, la groseille à maquereau garde le goût caractéristique acidulé des groseilles en grappes.

Dans le patois du Nord de la France, certains l'appellent "gratte-poux" ou encore "croque-poux" [1].

  • Ribes aciculare Sm.
  • Ribes alpestre Decne.
  • Ribes burejense F.Schmidt
  • Ribes cynosbaty L.
  • Ribes divaricatum Dougl.
  • Ribes grossularoides Maxim.
  • Ribes hirtellum Micsh.
  • Ribes inerme Rydb.
  • Ribes lacustre (Pers.) Poir.
  • Ribes missouriense Nutt.
  • Ribes oxayacanthoides L.
  • Ribes pinetorum Greene
  • Ribes × rusticum Jancz. (probablement Ribes hirtelum × Ribes uva-crispa)
  • Ribes setosum Lindl.
  • Ribes stenocarpum Maxim.
  • Ribes × succirubrum Zab. (Ribes divaricatum × Ribes niveum
  • Ribes uva-crispa L. - Groseillier à maquereau
  • 'Worcesterberry' (probablement Ribes uva-crispa × Ribes × succirubrum)
  • Ribes horridum Rubr.
  • Ribes komarovii Pojark.
  • Ribes mandshuricum var villosum
  • Ribes maximowiczianum Komar.

Liste complète des espèces

  • Ribes acerifolium T.J. Howell
  • Ribes alpinum L.
  • Ribes amarum McClatchie
  • Ribes americanum Mill.
  • Ribes aureum Pursh
  • Ribes binominatum Heller
  • Ribes bracteosum Dougl. ex Hook.
  • Ribes californicum Hook. et Arn.
  • Ribes canthariforme Wiggins
  • Ribes cereum Dougl.
  • Ribes cruentum Greene
  • Ribes curvatum Small
  • Ribes cynosbati L.
  • Ribes diacanthum Pallas
  • Ribes divaricatum Dougl.
  • Ribes echinellum (Coville) Rehd.
  • Ribes erythrocarpum Coville et Leib.
  • Ribes ×gardonianum Lem.
  • Ribes glandulosum Grauer
  • Ribes goodingii M. E. Peck
  • Ribes hirtellum Michx.
  • Ribes hudsonianum Richards.
  • Ribes indecorum Eastw.
  • Ribes inerme Rydb.
  • Ribes komarovii Pojark.
  • Ribes lacustre (Pers.) Poir.
  • Ribes lasianthum Greene
  • Ribes laxiflorum Pursh
  • Ribes leptanthum Gray
  • Ribes laurifolium Jancz.
  • Ribes lobbii Gray
  • Ribes malvaceum Sm.
  • Ribes marshallii Greene
  • Ribes menziesii Pursh
  • Ribes mescalerium Coville
  • Ribes missouriense Nutt.
  • Ribes montigenum McClatchie
  • Ribes multiflorum Kit. ex Roemer et Schultes
  • Ribes nevadense Kellogg
  • Ribes nigrum L. - Cassissier d'Europe
  • Ribes niveum Lindl.
  • Ribes orientale Desf.
  • Ribes oxyacanthoides L.
  • Ribes petraeum Wulf.
  • Ribes pinetorum Greene
  • Ribes quercetorum Greene
  • Ribes roezlii Regel
  • Ribes rotundifolium Michx.
  • Ribes rubrum L. - Groseillier à grappes
  • Ribes sachalinense (F.Schmidt) Nakai - Groseillier de Sakhaline
  • Ribes sanguineum Pursh - Groseillier à fleurs
  • Ribes sericeum Eastw.
  • Ribes speciosum Pursh - Groseillier à fleur de fuchsia ou fuchsia de Californie
  • Ribes spicatum Robson
  • Ribes thacherianum (Jepson) Munz
  • Ribes thatcherianum Munz
  • Ribes triste Pallas - Gadelier rouge sauvage
  • Ribes tularense (Coville) Fedde
  • Ribes uva-crispa L. - Groseillier à maquereau
  • Ribes velutinum Greene
  • Ribes viburnifolium Gray
  • Ribes victoris Greene
  • Ribes viscosissimum Pursh
  • Ribes watsonianum Koehne
  • Ribes wolfii Rothrock

Liens externes

« Le Patois d'Estaires - Les plantes » (consulté le 9 janvier 2010)

Notes et références

  • Portail de la botanique
  • Portail des plantes utiles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.