Guilhem V de Montpellier

Guilhem V de Montpellier est né en 1075 et mort en 1121. Il était le fils de Bernard Guilhem IV et de son épouse Ermengarde. Il fut seigneur de Montpellier et d'Aumelas.

Guilhem V de Montpellier
Titre Seigneur de Montpellier
(1085-1122)
Prédécesseur Bernard Guilhem IV
Successeur Guilhem VI de Montpellier
Autres fonctions Seigneur d'Aumelas
Biographie
Dynastie Guilhem de Montpellier
Naissance
Décès
Père Bernard Guilhem IV
Mère Ermengarde de Melgueil
Conjoint Ermensende
Enfants 1. Guillemette
2. Guilhem VI
3. Guilhem d'Aumelas
4. Bernard
5. Adelaïs
6. Ermeniarde

Biographie

Il est très jeune à la mort de son père. Sa mère, Ermengarde, quitte Montpellier peu de temps après pour épouser le seigneur d'Anduze. Bernard Guilhem IV avait confié la garde de l'enfant à sa grand-mère Beliarde ainsi qu'à des proches parents, Guilhem Arnaud, Raimond Étienne et Guilhem Aymoin.

À la suite d'un conflit avec l'évêque de Maguelone, Guilhem V lui prête serment de fidélité le et reconnaît tenir de lui Montpellier.

À l'appel du pape Urbain II, il prend la croix et participe à la première croisade sous la bannière du comte Raymond IV de Toulouse. Il s'illustre notamment lors de la prise de la petite ville syrienne de Maara en 1098. Après la prise de Jérusalem, Guilhem V, contrairement à de nombreux seigneurs, ne va pas quitter la Terre Sainte tout de suite. Il reste aux côtés de Godefroy de Bouillon, devenu roi de Jérusalem qui tente d'affermir les conquêtes franques, ilots isolés en terres musulmanes. Il l'accompagne en au siège d'Arsuf qui est un échec.

En 1103, Guilhem V est de retour à Montpellier, rapportant de Terre Sainte une relique de saint Cléophas. Ayant confié l'administration de la seigneurie de Montpellier aux viguiers, les frères Aimoins (qui en ont profité pour usurper de nombreux droits), il doit s'entendre avec eux et est obligé de démembrer son autorité seigneuriale.

Il participe à la prise de Majorque sur les Maures en 1114 aux côtés du comte Raimond-Bérenger III de Barcelone.

Le reste de son règne est marqué par des acquisitions importantes (Montarnaud, Cournonsec, Montferrier, Frontignan, Aumelas, Montbazin, Popian).

Famille

Marié à Ermensende en 1087, fille du Pierre Ier de Melgueil[1], dont sont issus[2]:

  • Sibylle de Montpellier qui aurait épousé Bernard III d'Anduze vers 1110[3].
  • Guillemette de Montpellier (Ou Guillelme), qui épousera Bernard de Melgueil.
  • Guilhem VI de Montpellier qui épousera en 1129 Sybille de Saluces
  • Guilhem d'Aumelas, minor, qui sera le second mari de Thiburge d'Orange[4].
  • Bernard, seigneur de Villeneuve[5]
  • Adelaïs (Alix, Adelaïde), née vers 1136 au Château de Gallargues, qui sera en 1151 la seconde épouse d'Ebles III de Ventadour.
  • Ermeniarde, née en 1106[6].

Notes et références

  1. Généalogie
  2. Famille de Montpellier - de Melgueil: Eugène Vasseyr "Les Nobles aïeux de trois seigneurs rouergats du 17e siècle" 2002 3e éd.
  3. Les premiers sires d'Anduze Le baron du Roure indique dans sa « note sur les Bermond d’Anduze » que Bernard III est l’époux de Sybille de Montpellier sans que nous en appréhendions exactement la raison sauf, qu’à cette époque, des liens forts attachent ces deux maisons.
  4. Famille DE MONTPELLIER - DE MELGUEIL Vente d'une vigne par Pons Laurentin à Ermessens; veuve de Guilhem V, et à son fils Guillem d'Omelas, Source : cartulaire de Montpellier
  5. Guilhem V de Montpellier
  6. Voorouders van Ermesende van Mauguion

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe


  • Portail du Moyen Âge
  • Portail de Montpellier
  • Portail de l’Occitanie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.