HMS Ibis (U99)

Le HMS Ibis est un sloop britannique, de la classe Black Swan, qui participa aux opérations navales contre la Kriegsmarine (marine Allemande) pendant la seconde Guerre mondiale.

HMS Ibis

HMS Ibis en 1941
Type Sloop
Classe Black Swan
Histoire
A servi dans  Royal Navy
Constructeur Furness Shipbuilding Company
Chantier naval Furness Shipbuilding Company à Haverton Hill, faubourg de Stockton-on-Tees - Angleterre
Commandé
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé le 10 novembre 1942
Équipage
Équipage 180 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 91,29 m
Maître-bau 11,43 m
Tirant d'eau 3,4 m
Déplacement 1 250 long tons (1 270 t)
Propulsion 2 × arbres d'hélices
2 × turbines à vapeur
Puissance 3 600 ch (2 700 kW)
Vitesse 19 nœuds (35,2 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 6 × canons de 102 mm (3 × 2)
4 × canon de 40 mm AA pom-pom
4 × mitrailleuses Vickers de 12,7 mm (4 × 1)
Rayon d'action 7 500 milles marins (13 900 km) à 12 nœuds (22 km/h)
Carrière
Indicatif Pennant number U99

Construction et conception

L'Ibis est commandé le dans le cadre de programmation de 1939 pour le chantier naval de Furness Shipbuilding Company à Haverton Hill, faubourg de Stockton-on-Tees en Angleterre. La pose de la quille est effectuée le , l'Ibis est lancé le et mis en service le .

Il a été adopté par la communauté civile de Stoke Newington de Londres en Angleterre, dans le cadre de la Warship Week (semaine des navires de guerre) en 1942.

La classe Black Swan était une version allongée des sloops antérieurs de la classe Egret. L'armement principal se composait de six canons antiaériens QF 4 pouces Mk XVI dans trois tourelles jumelles, avec la quatrième tourelle de 4 pouces de la classe Egret supprimée pour permettre l'ajout d'un quadruple canons 2 livres pom-pom courte portée antiaérien. L'armement anti-sous-marin se composait de lanceurs de charges de profondeur avec 40 charges de profondeur transportées [1],[2].

Historique

Après des essais de mise au point, l'Ibis rejoint d'octobre à le 41e Groupe d'escorte à Londonderry.

Il est déployé avec son groupe pour escorter les convois des séries OS de Freetown en Sierra Leone et les retours de convois séries SL vers Liverpool.

En , il passe à Gibraltar avec l'escorte du convoi d'assaut principal KMF1 pour les débarquements en Afrique du Nord. Il est déployé avec la Force opérationnelle de l'Est pour la défense et le soutien des convois lors du débarquement à Alger en Algérie.

L'Ibis est coulé le par une torpille aéroportée à 16 kilomètres au nord d'Alger lors d'attaques de bombardiers-torpilleurs italiens, à la position géographique de 36° 55′ N, 3° 05′ E . Le navire chavire presque immédiatement. 102 membres d'équipages du navire ont survécu.

Le comédien écossais Rikki Fulton faisait partie de son équipage lors du chavirage du navire. Il passe 5 heures dans l'eau avant d'être secouru [3].

Notes et références

  1. Gardiner and Chesneau 1980, p. 57.
  2. Hague 1993, p. 16.
  3. « Rikki Fulton », The Daily Telegraph, (lire en ligne, consulté le 31 janvier 2008)

Bibliographie

  • (en) Blackman, Raymond V. B. (1971). Jane's Fighting Ships 1971–72. London: Sampson Low, Marston & Company. (ISBN 0-354-00096-9).

Blair, Clay (2000). Hitler's U-Boat War: The Hunted 1942–1945. New York: Modern Library. (ISBN 0-679-64033-9).

  • (en) Colledge, J. J.; Warlow, Ben (2006) [1969]. Ships of the Royal Navy: The Complete Record of all Fighting Ships of the Royal Navy (Rev. ed.). London: Chatham Publishing. (ISBN 978-1-86176-281-8).
  • (en) Gardiner, Robert; Chesneau, Roger (1980). Conway's All The World's Fighting Ships 1922–1946. London: Conway Maritime Press. (ISBN 0-85177-146-7).
  • (en) Gardiner, Robert; Chumbley, Stephen (1995). Conway's All The World's Fighting Ships 1947–1995. Annapolis, Maryland, USA: Naval Institute Press. (ISBN 1-55750-132-7).
  • (en) Hague, Arnold (1993). Sloops: A History of the 71 Sloops Built in Britain and Australia for the British, Australian and Indian Navies 1926–1946. Kendal, England: World Ship Society. (ISBN 0-905617-67-3).

Liens externes

  • Portail de la Royal Navy
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.