Harvey Jackson

Harvey Jackson, surnommé Busher Jackson, (né le à Toronto en Ontario au Canada - mort le ) est un joueur canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste d'ailier gauche et parfois à celui de défenseur. Il est le frère aîné d'Art Jackson autre joueur professionnel de hockey.

Harvey Jackson
Jackson (à droite) avec Charlie Conacher et Joe Primeau.
Surnom(s) Busher
Nationalité Canada
Naissance ,
Toronto (Canada)
Décès
Joueur décédé
Position Ailier gauche
A joué pour LNH
Maple Leafs de Toronto
Bruins de Boston
Americans de New York
Carrière pro. 1929-1944

Temple de la renommée : 1971

Biographie

Jackson joua pour les Marlboros de Toronto avec Charlie Conacher qui devint également son coéquipier lorsqu'il rejoignit les Maple Leafs de Toronto en 1929. Il se fit immédiatement remarquer au cours de son premier match en envoyant Howie Morenz, la star des Canadiens de Montréal sur la glace après une dure mise en échec.

Quelque temps après, il fut blessé. Son entraîneur, Tim Daly lui demanda alors de porter les bâtons (crosse en Europe) de ses coéquipiers, comme il était de tradition pour les recrues de l'époque. Jackson refusa, arguant qu'il n'était là pour porter les bâtons mais pour jouer au hockey. Daly lui réplique qu'il n'était rien sinon un fresh busher, signifiant qu'il était une jeune recrue fraîchement arrivée des ligues mineures - en anglais bush leagues. Ce surnom lui resta toute sa carrière[1].

En milieu de saison, Conn Smythe, entraîneur de l'équipe, plaça Jackson et Conacher sur la même ligne qu'un autre jeune joueur, Joe Primeau. Cette ligne d'attaque, surnommée la Kid Line, fut une part importante du succès des Maple Leafs lorsqu'ils remportèrent la Coupe Stanley en 1932. Cette saison-là, Jackson termina meilleur pointeur de la LNH avec 53 points en 48 matchs, ses compères de la Kid Line, Conacher et Primeau, prenant respectivement les 2e et 4e places. C'est saison le voit aussi élu dans la 1re équipe d'étoiles de la LNH. Il y est également élu en 1934, 1935 et 1937 ainsi que dans la 2e équipe d'étoiles en 1933.

À l'issue de la saison 1939, il fut échangé aux Americans de New York contre Sweeney Schriner. Il y passa deux saisons puis jouant trois ans avec les Bruins de Boston. C'est à Boston, en raison d'un manque de joueurs dû à la Seconde Guerre mondiale qu'il joua parfois au poste de défenseur.

Il a été intronisé au temple de la renommée du hockey en 1971. En 1998, il a été classé à la 55e place des 100 plus grands hockeyeurs de tous les temps par The Hockey News.

Busher Jackson est enterré à Toronto[2].

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1927-1928Marlboros de TorontoOHA-Jr.4404220000
1928-1929Marlboros de TorontoOHA-Jr.91041403729
1929Marlboros de TorontoCoupe Memorial131510254-----
1929-1930Maple Leafs de TorontoLNH321261829-----
1930-1931Maple Leafs de TorontoLNH431813318120002
1931-1932Maple Leafs de TorontoLNH4828255363752713
1932-1933Maple Leafs de TorontoLNH482717444393142
1933-1934Maple Leafs de TorontoLNH382018383851018
1934-1935Maple Leafs de TorontoLNH422222442773252
1935-1936Maple Leafs de TorontoLNH471111221993254
1936-1937Maple Leafs de TorontoLNH462119401221012
1937-1938Maple Leafs de TorontoLNH481717341861018
1938-1939Maple Leafs de TorontoLNH421017271270112
1939-1940Americans de New YorkLNH43128201030112
1940-1941Americans de New YorkLNH46818264-----
1941-1942Bruins de BostonLNH2757121850110
1942-1943Bruins de BostonLNH4419153438912310
1943-1944Bruins de BostonLNH4211213225-----
Totaux 6362412344754377118123055

Honneurs et récompenses

Notes et références

  1. (en) Biographie sur www.legendsofhockey.net.
  2. (en) Sépulture de Busher Jackson sur www.findagrave.com.
  3. (en) « Busher Jackson, statistics awards and career, honoured member », sur Legends of Hockey Net (consulté le 21 janvier 2013)
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de l’Ontario
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.