Harwood K. Smith

Harwood Knox Smith, né le à Chicago aux États-Unis et mort le à est un architecte américain, fondateur du cabinet d'architectes HKS.

Harwood K. Smith
Présentation
Nom de naissance Harwood Knox Smith
Naissance
Chicago (États-Unis)
Décès
Nationalité États-Unis
Activités Architecte
Formation Université A&M du Texas
Œuvre
Agence HKS
Réalisations
Distinctions
  • Fellow AIA
  • Dallas AIA Lifetime Achievement Award
Entourage familial
Père Knox Suydam Smith
Mère Lelia Harwood

Biographie

Harwood K. Smith est le fils de Knox Suydam Smith et Lelia Harwood. Il étudie d'abord au Art Institute of Chicago où il s'intéresse à la peinture. En 1926, sa famille déménage dans la vallée du Río Grande au niveau de San Benito (Texas). Il sort diplômé en architecture de l'université A&M du Texas en 1935[1].

Harwood K. Smith lance son cabinet d'architecture à Dallas en 1939, répondant d'abord aux projets de résidences et d'établissements commerciaux[1]. La plupart de ses travaux de résidences sont réalisés à Highland Park (Texas)[2], dont certaines très luxueuses[3] comme l'une des résidences annexes à l'extravagante T. Boone Pickens Mansion sur Vassar Avenue à Dallas[4].

À partir des années 1970, son cabinet s'oriente vers les projets à plus grande ampleur tels que les établissements scolaires, les complexes industriels, les banques, et les complexes hospitaliers. En 1972, FAIA Ronald A. Skaggs rejoint HKS[5].

À la tête du comité d'urbanisme de Dallas, il modernise les méthodes de visualisation des zones urbaines pour briefer le maire et le conseil municipal[5].

Harwood K. Smith prend sa retraite en 1980. Il décède le 8 décembre 2002 des suites de problèmes cardiaques. À sa mort, son cabinet HKS compte 500 employés et a entrepris des projets dans 33 états des États-Unis[1],[5].

Travaux

Parmi les ouvrages les plus importants d'Harwood K. Smith figurent [1]:

Il conçoit également une maison à son nom, la Smith House située au 5858 Farquhar Lane à Dallas et érigée en 1977, où il réside[6],[7].

Harwood K. Smith s'adonne à la peinture et produit plusieurs œuvres sur le thème du Guatemala qui sont exposées à plusieurs reprises dans le pays d'Amérique centrale et rapproche l'architecte des autorités du pays[1],[5].

Fonctions

Distinctions

  • 1984 : Fellow AIA[1],[5]
  • Dallas AIA Lifetime Achievement Award[1]
  • AIA Presidential Citation from the American Institute of Architecture[1]

Vie privée

Harwood K. Smith se marie avec Kate Elizabeth Robertson (1914–2004) en 1936. Ils ont une fille, Kay Smith Strother, et un fils, Mark Robertson Smith[1].

Notes & Références

  1. (en) Harwood Knox Smith, www.legacy.com, 10 décembre 2002 (consulté le 9 février 2020)
  2. (en) Retired Dallas and Regional Architect, www.significanthomes.com (consulté le 9 février 2020)
  3. (en) Candy Evans, This Highland Park Architectural Gem Was Designed by Harwood K. Smith, www.candysdirt.com, 23 janvier 2020 (consulté le 9 février 2020)
  4. (en) Sally Giddeks Stephenson, Terry Worrell Buys T. Boone Pickens Mansion, www.dmagazine.com, mars 1996 (consulté le 9 février 2020)
  5. (en) HKS Founder Harwood K. Smith, FAIA, Dies, www.aia.org, 2002 (consulté le 9 février 2020)
  6. (en) Payton Potter, A peek into this weekend’s Preservation Dallas home tour that highlights local modern architecture, www.dallasnews.com, 25 octobre 2019 (consulté le 9 février 2020)
  7. (en) 2019 Fall Architectural Tour, www.preservationdallas.org, 26 octobre 2019 (consulté le 9 février 2020)

Articles liés

  • Portail des États-Unis
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.