Hatakeyama Shigetada

Hatakeyama Shigetada (畠山重忠) (1164 - 1205) est un samouraï japonais qui a combattu lors de la guerre de Genpei. Il est aussi parfois appelé Chichibu Shigetada, en particulier dans la production artistique issue de l'époque Edo. À l'origine du côté du clan Taira, il change de camp durant la bataille de Dan-no-ura et finit l'affrontement du côté des vainqueurs.

Hatakeyama Shigetada est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Hatakeyama, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Hatakeyama Shigetada
Biographie
Naissance
Décès

Tsurugamine (d)
Nom dans la langue maternelle
畠山重忠
Activités
Famille
Hatakeyama clan (Taira) (d)
Père
Enfants
Parentèle
Q11637032 (beau-père)
Hōjō Tokimasa (beau-père)
Shimazu Tadahisa (gendre)
Autres informations
Conflits
Siège du castel de Kinugasa (d)
Battle of Atsukashiyama (d)
Q11547378
Bataille d'Ichi-no-Tani
Bataille d'Uji (1184)
Q11578699
Hatakeyama Shigetada.

Après la guerre, il se révolte lorsque son fils Hatakeyama Shigeyasu est tué par Hōjō Tokimasa. Il est alors tué lui aussi, ainsi que toute sa famille. Sa tentative courageuse pour défendre son honneur, ainsi que pour diverses prouesses de force et d'habileté pendant la guerre lui valent d'être cité dans le Heike Monogatari ainsi que dans d'autres chroniques de la même période, dans lesquelles il est reconnu pour son courage et son habileté au combat.

Dans une anecdote du Heike Monogatari, il est dit qu'il rivalise avec plusieurs autres guerriers pour être le premier à franchir la rivière Uji monté son leurs chevaux. Lorsque sa monture est tué d'une flèche dans la tête, il l'abandonne et utilise son arc pour nager. Au moment où il est sur le point d'atteindre la rive, son filleul Okushi no Shigechika lui demande de l'aide : il le saisit alors et le projette sur la rive. Shigechika se relève et se proclame vainqueur.

En 1184, après la bataille d'Awazu, Shigetada échoue à capturer Tomoe Gozen.

Source de la traduction

  • Portail de l'histoire du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.