Heinrich (Heinz) Hitler

Heinrich Heinz Hitler ( - ) est un sous-officier allemand de la Seconde guerre mondiale et le neveu d'Adolf Hitler. Nazi convaincu, il combat sur le front de l'Est où il est fait prisonnier et meurt quelques semaines plus tard, sans doute de mauvais traitements.

Heinz Hitler
Biographie
Naissance
Décès
(à 21 ans)
Boutyrka
Nom dans la langue maternelle
Heinrich Hitler
Surnom
Heinz
Nationalités
Allégeance
Activité
Militaire
Père
Mère
Hedwig Mickley (d)
Fratrie
Parentèle
Adolf Hitler (oncle)
Leo Rudolf Raubal Jr (cousin germain)
Geli Raubal (cousine germaine)
Elfriede Hochegger (d) (cousine germaine)
Johann Georg Hiedler (en) (arrière-grand-père)
Maria Schicklgruber (en) (arrière-grand-mère)
Autres informations
Parti politique
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinction

Biographie

Jeunesse

Famille

Heinrich Hitler naît en en Allemagne sous la République de Weimar. Il est le fils d'Alois Hitler Jr  le demi-frère d'Adolf Hitler  et de sa seconde épouse Hedwig Heidemann. Heinrich est le demi-frère de William Patrick Hitler[1] (1911-1987).

Formation

Après que son oncle a accédé au pouvoir, Heinrich, couramment surnommé Heinz, devient membre du Parti nazi et intègre une Nationalpolitische Erziehungsanstalt (ou Napola) à Bellenstedt en Saxe-Anhalt, académie d'élite destinée à former les futurs cadres nazis du IIIe Reich[2].

Seconde guerre mondiale

Rôle au début du conflit

Heinrich Hitler intègre la Wehrmacht vers 1940. Il est particulièrement apprécié de son oncle pour la ferveur qu'il manifeste au nazisme, ce qui n'est pas le cas de son demi-frère William Patrick parti vivre aux États-Unis. Heinz est envoyé sur le front de l'est en 1941. Sous-officier des transmissions, il est membre du 23e régiment d'artillerie qui participe à l'opération Barbarossa et à l'invasion de l'URSS[3]. En tant que neveu d'Adolf Hitler, il bénéficie de privilèges (tel que la possession d'une voiture) comme le rapportent certains de ses camarades de régiment. Il est décoré de la Croix de fer de seconde classe.

Capture et décès

En janvier 1942, alors qu'il participe à une opération consistant à récupérer du matériel de transmission laissé sur une position arrière, Heinrich Hitler est capturé par les forces soviétiques. Envoyé à Moscou, il est enfermé dans une prison militaire. Il y meurt près d'un mois plus tard, en , probablement sous l'effet de mauvais traitements infligés par ses geôliers[4].

Voir aussi

Sources et références

  1. « Heinrich “Heinz” Hitler (1920-1942) - French A... », sur www.findagrave.com (consulté le 14 décembre 2017)
  2. rodney42, « Hitler Heinrich », Mémoires de Guerre, (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2017).
  3. « HITLER et sa famille (3) - Tombes sépultures dans les cimetières et autres lieux », sur tombes-sepultures.com (consulté le 14 décembre 2017)
  4. (en-US) « Hitler’s Nephews », History By Zim, (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2017)
  • Vermeeren, Marc (2007). De jeugd van Adolf Hitler 1889-1985 en zijn familie en voorouders (in Dutch). Soesterberg: Uitgeverij Aspekt.   (ISBN 90-5911-606-2)
  • Oliver Halmenburger (directeur), Thomas Staehler (directeur), Timothy Ryback (consultant) et Florian Beierl (consultant) (2005). Familie Hitler. Im Shatten des Diktators (film documentaire) (en allemand). Munchen : Loopfilm GmBH and Mainz : ZDF-History.
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.