Hellerau

Hellerau est un district situé au nord de la ville de Dresde, dans l'est de l'Allemagne, connu pour avoir été le cadre de l'implantation de la première cité-jardin du pays, au début du XXe siècle.

Hellerau
Géographie
Pays
Land
Grande ville
Superficie
10,69 km2
Altitude
212 m
Coordonnées
51° 06′ 50″ N, 13° 45′ 11″ E
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
01109
Indicatif téléphonique
0351

Sur la base des idées de Ebenezer Howard, l'homme d'affaires Karl Schmidt-Hellerau fonde Hellerau, près de Dresde, en 1909. L'idée était de créer une ville nouvelle. Plusieurs architectes de renom ont participé à sa construction, dont Richard Riemerschmid, Heinrich Tessenow, Hermann Muthesius, Kurt Frick, Georg Metzendorf, Wilhelm Kreis et Bruno Paul.

Hellerau attira immédiatement des visionnaires culturels de toute l'Europe. Parmi eux, le compositeur suisse Émile Jaques-Dalcroze, invité à y développer sa méthode de rythmique et pour lequel fut édifié le Festspielhaus, le scénographe suisse Adolphe Appia, et les chorégraphes Gret Palucca et Mary Wigman. Jusqu'au début de la Première Guerre mondiale, des festivals annuels de Rythmique furent organisés au Festspielhaus Hellerau, devenant le rendez-vous incontournable de l'élite progressiste de l'époque.

En 1921, le pédagogue écossais Alexander Sutherland Neill a fondé à Hellerau son école de Summerhill, avant de la transférer dans le comté de Suffolk en Angleterre en 1924, à la suite des difficultés politiques rencontrées, liées aux principes sur lesquels était fondée l'école.

L'expérience communautaire progressiste de Hellerau prit fin après l'arrivée au pouvoir des nazis, en 1933.

Bibliographie

  • Clemens Galonska, Frank Elstner Gartenstadt Hellerau / Garden City of Hellerau, Palisander Verlag, 2007, (ISBN 978-3-938305-04-1), ouvrage abondamment illustré, exposant de manière détaillée l'histoire de la première « cité-jardin » allemande

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la Saxe
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.