Helmholtz-Zentrum Berlin für Materialien und Energie

Le Helmholtz-Zentrum Berlin für Materialien und Energie (traduction littérale : « Centre Helmholtz de Berlin des Matériaux et de l'Énergie ») est un laboratoire de recherche allemand situé à Berlin. Il s'agit d'une société à responsabilité limitée, financée à 90 % par le Gouvernement fédéral[1], à travers le BMBF, et à 10 % par le Land de Berlin, à travers le sénat pour la science, la recherche et la culture. Le HZB est membre de l'Association Helmholtz des Centres de Recherche Allemands.

HZB
Histoire
Fondation
Cadre
Zone d'activité
Type
Domaine d'activité
Siège social
Pays
Coordonnées
52° 24′ 36″ N, 13° 07′ 46″ E
Organisation
Direction
Bernd Rech, Jan Lüning, Thomas Frederking
Organisation mère
Affiliation
Site web
Identifiants
TVA européenne
Localisation sur la carte de Berlin
Localisation sur la carte d’Allemagne

Le HZB emploie plus de 1100 personnes[2], dont près de 40 % de scientifiques. Les travaux de recherche au HZB concernent l'étude de la structure des matériaux, l'énergie solaire et, dans une moindre mesure, la santé et la biologie structurale.

Historique

Le laboratoire fut créé en 1959 sous le nom de Hahn-Meitner-Institut für Kernforschung (HMI). Le , il est rebaptisé Helmholtz-Zentrum Berlin für Materialien und Energie[3]. Après avoir signé un contrat le , le synchrotron BESSY II rejoint le HZB le . La fusion des deux centres est finalisée en [4],[5].

Infrastructure

Le HZB opère deux grands instruments de recherche : le réacteur de recherche BER II à Berlin-Wannsee, utilisé pour la neutronique (BENSC) et l'analyse chimique par activation neutronique (NAA), et le synchrotron à électrons BESSY II à Berlin-Adlershof. Chaque année, 3000 chercheurs à travers le monde utilisent ces instruments mis à disposition par le HZB[2]. Jusqu'à la fin de 2006, un accélerateur était également utilisé pour la recherche sur le site de Berlin-Wannsee.

En collaboration avec l'hôpital universitaire de la Charité de Berlin, le HZB dispose d'un centre médical de protonthérapie[6],[7], pour lequel des protons d'une énergie de 68 MeV sont produits par un cyclotron[8]. Ce centre est utilisé principalement pour traiter des tumeurs occulaires[5].

Enfin, le HZB opère également le centre de stockage temporaire des déchets nucléaires du Land de Berlin[9],[10].

Notes et références

  1. (de) Markus Falkner, « Geldregen für das Museum für Naturkunde », Die Welt, (lire en ligne, consulté le 26 mars 2016)
  2. (en) « Overview », sur HZB (consulté le 26 mars 2016)
  3. (de) « Berliner Hahn-Meitner-Institut bekommt neuen Namen », Berliner Zeitung,
  4. (en) « Electron storage ring BESSY II : Description and function », sur HZB (consulté le 26 mars 2016)
  5. (de) Rainer W. During, « Lange Nacht der Wissenschaft : Technik, die begeistert », Der Tagesspiegel, (lire en ligne, consulté le 26 mars 2016)
  6. (en) « Proton therapy at the Helmholtz-Zentrum Berlin », sur HZB (consulté le 26 mars 2016)
  7. (de) « BerlinProtonen » (consulté le 26 mars 2016)
  8. (de) Manfred Ronzheimer, « Operation im Zyklotron », sur université libre de Berlin (consulté le 26 mars 2016)
  9. (de) « Landessammelstelle Berlin (ZRA) », sur HZB (consulté le 26 mars 2016)
  10. (de) Sebastian Höhn, « Zentrale Sammelstelle für radioaktive Abfälle (ZRA) : Lager für Atommüll bleibt in Berlin », Berliner Zeitung, (lire en ligne, consulté le 26 mars 2016)

Voir aussi

Lien interne

Lien externe

  • Portail de la physique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.