Hendrik Doeff

Hendrik Doeff (né à Amsterdam le - mort le ) était le commissionnaire néerlandais du port de commerce de Dejima à Nagasaki, durant les premières années du XIXe siècle.

Hendrik Doeff
Fonction
VOC Opperhoofden au Japon
Biographie
Naissance
Décès
(à 57 ans)
Amsterdam
Nationalité
Activités
Œuvres principales

Biographie

Hendrik Doeff a navigué vers le Japon en tant que scribe pour la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (Vereenigde Oost-Indische Compagnie ou VOC). Il se rendit à Nagasaki en pour travailler à titre de secrétaire au poste de traite de Dejima. En 1803, à l'âge de 27 ans, il en dirigea l'établissement[1], succédant à Willem Wardenaar, qui fut directeur de 1800 à 1803. Hendrik Doeff demeura au Japon jusqu'en décembre 1817[1], quand Jan Cock Blomhoff lui succéda.

Hendrik Doeff et une servante balinaise à Dejima, peinture japonaise.

Durant La Révolution et les guerres napoléoniennes, lorsque les Pays-Bas furent occupés, puis annexés par les Français, Dejima rompit ses liens avec la métropole. Ainsi, l'ile restera le seul endroit au monde où le drapeau néerlandais continuera de flotter durant cette période sous l´ordre de Hendrik Doeff.

Doeff put compter sur l'aide de Tokijuro Nakayama et Gonnosuke Yoshio qui lui ont permis de compiler un dictionnaire néerlandais-japonais comportant 50 000 entrées basé sur le dictionnaire néerlandais-français de François Halma (nl)[1] et qui fut utilisé dans l'école Tekitekisai dirigée par Koan Ogata[1]. Il joua un rôle considérable dans les échanges culturels, en enseignant le français aux interprètes[1]. Il est aussi l'auteur d'un livre intitulé Herinneringen uit Japan (Souvenirs du Japon) T1 , et l'on se souvient de lui pour son action soutenue pour le maintien du monopole commercial hollandais au Japon.

Ouvrage

  • (nl) Hendrik Doeff, Herinneringen uit Japan, 1833 [lire en ligne]

Références

  1. (en) Bibliothèque nationale de la Diète, « Hendrik Doeff », sur Japan search, (consulté le 9 juin 2019)

Liens externes

  • Portail de l'histoire du Japon
  • Portail des Pays-Bas
  • Portail du XIXe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.