Henri Cain

Eugène Henri Cain est un dramaturge et librettiste français, également romancier, peintre et graveur, né le à Paris, ville où il est mort dans le 16e arrondissement le [1]. Il fut notamment un collaborateur régulier du compositeur Jules Massenet.

Pour les articles homonymes, voir Cain (homonymie).
Henri Cain
Henri Cain, 1882
Biographie
Naissance
Décès
(à 80 ans)
Paris 16e
Sépulture
Nom de naissance
Eugène Henri Cain
Nationalité
Activités
Père
Fratrie
Conjointe
Autres informations
Distinction

Biographie

Henri Cain était le fils du sculpteur animalier Auguste Cain (1822-1894), et le frère du peintre et écrivain, Georges Cain (1853-1919), qui fut de 1897 à 1914 conservateur du musée Carnavalet à Paris. Élève de Jean-Paul Laurens et d'Édouard Detaille, il finit, comme son frère Georges, par délaisser la peinture au profit de l'écriture.

Livrets

Henri Cain à son bureau en 1899

Théâtre

Note biographique en 1909
  • Jacques Callot, drame écrit avec Édouard Adenis, 1896
  • La Troupe Joli-cœur, comédie musicale, écrite avec Arthur Coquard, 1902
  • La Citoyenne Cotillon, comédie dramatique écrite avec Ernest Daudet, musique de scène de Charles Cuvillier, 1903
  • La Belle au bois dormant, féerie lyrique en vers, écrite avec Jean Richepin, 1908
  • Agnès, dame galante, comédie en vers, écrite avec Louis Payen, 1912
  • Les Grognards, pièce écrite avec G. Lenotre, 1921
  • Les Mirages, pièce écrite avec Arthur Bernède
  • L'Enlisement
  • Endymion
  • Frétillon
  • Madame Pierre
  • Le Tourbillon
  • Peau d'âne
  • Monsieur de Boursoufle
  • Chiquito
  • L'Aube
  • La Légende du Point d'Argentan

Romans

  • Reine-Lumière, roman illustré par les photographies du film, 1922.
  • Rosette Floréal, 1928
  • Les Chevaliers de la reine, 1928
  • Le Roman de Lucile Gerson, 1929
  • Une conspiration contre Bonaparte, 1929
  • Le Mystère d'un tragique enlèvement, 1930
  • Crime de courtisan, 1930
  • La Florentine, avec Édouard Adenis, 1933
  • Mlle Risque-Tout
  • Vidocq
  • Mandrin
  • Un Roman d'amour de l'Empereur
  • La Générale Tambour
  • Roger Bontemps

Peintures

Au Louvre, peinture d'Henri Cain, 1893
  • L'Arrestation du comte de Sombreuil
  • Le Viatique dans les champs
  • Les Chanteurs des rues
  • Le Réveil des bergers
  • La Marche à l'étoile
  • La Crèche
  • La Fête du patron
  • L'Or triomphant
  • Saint Georges et le monstre
  • Emma Calvé (portrait)
  • Henri d'Orléans, duc d'Aumale (portrait), 1893, musée Condé, Chantilly[2]
  • Léon Carvalho (portrait)
  • Auguste Cain (portrait)
  • Benjamin Godard (portrait)

Cinéma

Réalisateur

Notes et références

  1. Archives de Paris, acte de décès n°2161
  2. Notice no 50520000956, base Joconde, ministère français de la Culture

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de l’opéra
  • Portail du théâtre
  • Portail de la littérature française
  • Portail de la peinture
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.