Henry Montaigu

Henry Montaigu (1936-1992) est un écrivain français.

Pour les articles homonymes, voir Montaigu.
Henry Montaigu
Henry Montaigu avant sa mort.
Biographie
Naissance
Décès
(à 56 ans)
Lavardac
Nom de naissance
Henry Roger Fauconneau
Nationalité
Activité
Œuvres principales
Le Cavalier bleu (d)

Biographie

Henry Roger Fauconneau, dit Montaigu, naît à Marmande (Lot-et-Garonne) le [1].

Il s'est fait connaître notamment par la publication de son roman Le Cavalier bleu (1982) et pour son engagement politique en faveur de la monarchie[2],[3].

Il s'appliqua particulièrement à approfondir l'histoire de la France médiévale et aussi à la personnifier dans quelques romans. En 1982, il fonde la revue La Place Royale « revue de combat pour la France », dont la ligne éditoriale s'inscrivait dans le courant traditionaliste, dans la continuité de l'œuvre de René Guénon[4],[5]. Auteur chrétien atypique, il n'approuvait guère les « évolutions » de l'Église romaine[4]. Olivier Gissey le présentait comme l'« une des dernières grandes figures qui incarnaient l'idée royale en France, sur les traces de Joseph de Maistre et de Georges Bernanos[6] ».

Il meurt à 56 ans, à Lavardac également dans le Lot-et-Garonne, le [1].

Œuvres

  • Le cavalier bleu (roman), Paris, Denoël, 1982.
  • La comtesse prodigieuse (roman), Paris, La table ronde, 1980.
  • La fin des féodaux : le pré carré du roi Louis, Paris, Éd. Olivier Orban, 1980
  • La guerre des dames : la fin des féodaux, Paris, Éd. Olivier Orban, 1981.
  • Histoire secrète de l'Aquitaine : histoire secrète des provinces françaises, Paris, Albin Michel, 1979.
  • Arcanes et destins des châteaux de la Loire, Paris, Éditions du Borrego.
  • Rocamadour, histoire et géographie sacrée du grand pèlerinage, Paris, Éd. SOS, puis Lavardac, La Place Royale.
  • Reims ou le dimanche de l'histoire, Paris, Éd. SOS, puis Lavardac, La Place Royale.
  • Paray le monial ou le ciel intérieur, Paris, Éd. SOS, puis Lavardac, La Place Royale.
  • René Guénon ou la mise en demeure, Paris, Éd. La Place Royale, 1986.
  • Culture d'Apocalypse, Paris, Éd. La Place Royale, 1989.
  • Traité de la foudre et du Vent, Lavardac, Éd. La Place Royale, 1990.
  • La Couronne de Feu, Symbolique de l'Histoire de France, Paris, Éd. Claire Vigne, 1995.
  • Toulouse, mythes et symboles de la ville rose, Paris, Éd. Claire Vigne, 1995.

Liens externes

Notes et références

  1. https://deces.matchid.io/?advanced=true&by=1936&dy=1992&bc=Marmande&dc=Lavardac.
  2. François-Marin Fleutot et Patrick Louis, Les Royalistes, enquête sur les amis du Roi aujourd'hui, Paris, Albin Michel, , 245 p. (ISBN 2-226-03543-5), p. 115,116, 117, 118.
  3. Patrick Louis, Histoire des royalistes de la libération à nos jours, Paris, Jacques Grancher, , 224 p. (ISBN 27339 04450), p. 173, 174.
  4. Voir sa notice biographique sur La Place royale.
  5. David Bisson, René Guénon, une politique de l'esprit, Paris, Pierre-Guillaume de Roux, , 527 p. (ISBN 9782363710581), p. 466, 483, 484.
  6. Olivier Gissey, « Henry Montaigu sur le chemin des crêtes », dans Symbole, lundi 1er octobre 2007
  • Portail de la littérature française
  • Portail de Lot-et-Garonne
  • Portail de la monarchie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.