Hermann Busch

Hermann Busch (Siegen, Bryn Mawr, Pennsylvanie) est un violoncelliste allemand.

Hermann Busch
Biographie
Naissance
Décès
(à 77 ans)
Bryn Mawr
Nom de naissance
Hermann Busch
Nationalités
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Instrument

Biographie

Son père était le luthier Wilhelm Busch (de). Dès ses neuf ans, il reçoit des leçons de violoncelle de son père. Il étudie ensuite à l'Académie de Musique de Cologne  avec Friedrich Gruetzmacher (de) et avec Paul Grümmer de l'académie de Vienne. Pendant la Première Guerre mondiale, en tant que soldat, il est membre de l'orchestre symphonique Bruxelles. Entre 1919 et 1923, il est violoncelliste principal à Bochum ; et jusqu'en 1927 soliste de l'Orchestre symphonique de Vienne. En 1927, il est professeur à la Folkwangschule d'Essen.

Parallèlement, il s'engage plus loin dans ses activités de soliste, et de musicien chambriste : il joue avec ses frères Fritz et Adolf. En outre, il est membre du Duo Wuhrer, avec le violoniste Karl Doktor (1885–1949) et le pianiste Friedrich Wührer ; membre du trio Busch-Serkin avec son frère Adolf ; en 1930 (jusqu'en 1952 à la mort d'Adolf)[1], il est le violoncelliste du Quatuor Busch succédant à Paul Grümmer. En 1933, Hermann Busch émigre pour Bâle, en Suisse où se trouve déjà son frère Adolf[2]. En 1940, il s'installe aux États-Unis[2], où il est membre de l'Orchestre de chambre d'Adolf Busch et cofondateur de l'École de musique de Marlboro. En 1954, il est nommé professeur à l'Université de Miami. Il a passé sa retraite à Peoria et Haverford.

Hermann Busch est le frère du chef d'orchestre Fritz Busch, de l'acteur Willi Busch (de), du violoniste et compositeur Adolf Busch et du musicien Heinrich Busch (de).

Bibliographie

  • (en) Robert Philip, The New Grove Dictionary of Music and Musicians (édité par Stanley Sadie) : Busch, Adolf (Georg Wilhelm), Londres, Macmillan, seconde édition, 29 vols. 2001, 25000 p. (ISBN 9780195170672, lire en ligne)

Notes et références

  1. Marc Vignal, Dictionnaire de la musique, Paris, Larousse, , 1516 p. (ISBN 2-03-505545-8, OCLC 896013420, lire en ligne), p. 824.
  2. Grove 2001

Liens externes

  • Portail de la musique classique
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.