Hermann Tilke

Hermann Tilke, né le à Olpe (Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne), est un architecte allemand. Il est le fondateur et le dirigeant de l'entreprise Tilke Engineering. Il est connu pour être le créateur de nombreux circuits de sports mécaniques, notamment la plupart des circuits récents utilisés dans le cadre du championnat du monde de Formule 1.

Hermann Tilke
Biographie
Naissance

Heggen (d)
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine
Projektant (d)
Site web
Œuvres principales
Hauptstadion (d)

Pilote

Dans les années 1980, Tilke participe à des courses de voitures de tourisme principalement sur l'ancien Nürburgring (Nordschleife). Il court en VLN et dispute les 24 heures du Nürburgring. Avec Dirk Adorf, il a gagné des courses de VLN avec une V8Star en 2003 et 2004.

Architecture

En 1984, Hermann Tilke crée Tilke Engineering, qui associe ses compétences en architecture, génie civil et électronique. L'une de ses premières tâches est de doter le Nürburgring d'une courte route d'accès. En 2002, il refait le complexe du circuit. Sa première grande œuvre est la transformation du rapide Österreichring pour le plus court A1-Ring en Autriche en 1996. En , il s'associe avec l'ancien pilote de Formule 1 Lucas di Grassi pour dessiner des circuits de karting.

Anciens circuits

Tilke Engineering participe directement ou indirectement à la rénovation d'anciens circuits de Formule 1 :

Nouveaux circuits

Tilke conclut également de nombreux contrats pour lancer des projets de grande envergure visant à créer des circuits dans de nouveaux pays :

Critiques

Tilke est parfois critiqué pour ses modifications apportées aux circuits de Formule 1 et ses créations. Ainsi, après la rénovation du circuit d'Hockenheim, de nombreux pilotes de Formule 1 considèrent qu'il a rendu fade un circuit qu'ils appréciaient, bien que la « sécurisation » du parcours ait été à la base du cahier des charges.

Les circuits récents créés par Tilke sont censés favoriser le dépassement en Formule 1 tout en étant ultramodernes et irréprochables en matière de sécurité grâce à de longues lignes droites qui se terminent en épingle. Néanmoins ce type de circuit a été doublement critiqué : les dépassements attendus ne sont pas toujours au rendez-vous[1] et les pilotes de Formule 1 n'apprécient guère ces circuits qui, selon eux, manquent cruellement de courbes rapides procurant tout le plaisir et toute la technicité de la conduite d'une Formule 1.

Notes et références

Lien externe


  • Portail de la Formule 1
  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.