Hiroyuki Sanada

Hiroyuki Sanada (真田 広之, Sanada Hiroyuki), né Hiroyuki Shimosawa (下澤 廣之, Shimosawa Hiroyuki) le , est un acteur japonais. Il est notamment connu en France en tant que héros du tokusatsu San Ku Kaï diffusée à la fin des années 1970, et dans le monde en tant que héros du film Ring.

Hiroyuki Sanada
Hiroyuki Sanada en 2013.
Nom de naissance Hiroyuki Shimosawa
Naissance
Tokyo (Japon)
Nationalité Japonais
Profession Acteur
Films notables Ring
Séries notables The Last Ship

Biographie

Il fut membre d'Action Club, l'école de cascadeurs de Sonny Chiba.

Il émigre à Hong Kong où il tourne deux films : Ninja In The Dragon's Den et Le Sens du devoir (Royal Warriors). Lors de ses débuts dans le cinéma, il est parfois crédité sous les noms de Henry Sanada, Duke Sanada ou Harry Sanada.

En 1998, il figure dans la distribution du film d'horreur Ring ainsi que sa suite Ring 2 un an plus tard.

Dans les années 2000, il commence à se faire un nom à Hollywood. On le voit d'abord dans Le Dernier Samouraï aux côtés de Tom Cruise et de son compatriote Ken Watanabe, puis quelques années plus tard dans Rush Hour 3 et Sunshine (2007) ou encore dans Speed Racer (2008).

En 2010, il intègre la distribution de la série Lost, dans laquelle il interprète Dogen, l'un des Autres qui semble diriger le Temple.

En 2011, il joue dans la première saison de la série Revenge.

En 2013 il intègre l'univers de Marvel en apparaissant dans la distribution de Wolverine : Le combat de l'immortel. La même année, il joue aux côtés de Keanu Reeves dans 47 Ronin, mais le film est un échec commercial. On le voit aussi face à Colin Firth dans Les Voies du destin dans le rôle d'un ancien soldat traducteur japonais devant affronter un ancien prisonnier quelque 35 ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Hiroyuki Sanada a été marié à l'actrice Satomi Tezuka (1990–1997).

Filmographie sélective

Au cinéma

À la télévision

Voix françaises

et aussi

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la télévision
  • Portail de Tokyo
  • Portail du cinéma japonais
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.