Holasteroida

Les Holasteroida forment un ordre d'oursins irréguliers.

Description et caractéristiques

Pourtalesia ceratopyga par A. Agassiz (1881)
  • Ces oursins sont marqués par une symétrie bilatérale affirmée, y compris pour le disque apical, allongé en longueur.
  • La bouche ne contient pas de Lanterne d'Aristote.
  • Le test est rigide et aplati.
  • Le disque apical est de forme allongée, l'anus ayant migré vers la périphérie du test.
  • Le plastron n'est jamais amphisterne[1].



Cet ordre semble être apparu au Crétacé inférieur (Berriasien)[1].

Systématique

L'ordre des Holasteroida a été décrit par Durham et Melville en 1957.

Taxinomie

Liste des familles et genres

Cet ordre ne contient plus qu'une poignée d'espèces survivantes à l'heure actuelle (principalement dans les abysses). Il connut cependant une radiation évolutive importante au Crétacé, où ses représentants étaient abondants et largement répartis[1].

Selon World Register of Marine Species (4 février 2015)[2] : ___ ___ ___

  • Famille Hemipneustidae (Lambert, 1917)
    • genre Hemipneustes L. Agassiz, 1835
    • genre Medjesia Jeffery, 1997
    • genre Opisopneustes Gauthier, 1889
    • genre Plesiohemipneustes Smith & Wright, 2003
    • genre Toxopatagus Pomel, 1883
  • Sous-ordre Meridosternata (Lovén, 1883)
    • Infra-ordre Cardiasterina
      • Famille Cardiasteridae Lambert, 1917
      • Famille Stegasteridae Lambert, 1917f
    • Famille Echinocorythidae Wright, 1857
    • Famille Holasteridae Pictet, 1857
      • Genre Salvaster Saucède, Dudicourt & Courville, 2012
    • Infra-ordre Urechinina
  • Famille Pseudholasteridae (Smith & Jeffery, 2000)
    • genre Eoholaster Solovjev, 1989
    • genre Giraliaster Foster & Philip, 1978
    • genre Pseudholaster Pomel, 1883
    • genre Taphraster Pomel, 1883
  • Famille Stenonasteridae (Lambert, 1922)
    • genre Stenonaster Lambert, 1922

Selon Biolib[3] :

  • Stegasterina Lambert, 1917
  • Urechinina H. L. Clark, 1946

Controverses taxinomiques

Le système NCBI (14 septembre 2013)[4] préfère classer les Holasteroida comme un super-ordre au sein de la sous-classe des Euechinoidea, alors que World Register of Marine Species (4 février 2015)[2] les place pour sa part comme ordre au sein du super-ordre des Atelostomata, dans l'infra-classe des Irregularia.
Le système ITIS (14 septembre 2013)[5] ne connait pas ce taxon.

Références taxinomiques

Notes et références

  • Portail de la biologie marine
  • Portail des échinodermes
  • Portail de la paléontologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.