Hong Kong (colonie)

Hong Kong est une colonie du Royaume-Uni de 1841, date de la cession de l'île de Hong Kong occupé en par le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande par le traité de Nankin, à 1997, date de la rétrocession à la Chine deux ans avant celle de Macao, alors colonie portugaise. À sa réintégration dans la république populaire de Chine, Hong Kong conserve un large degré de liberté économique et administrative en devenant une région administrative spéciale.

Pour l’article homonyme, voir Hong Kong (homonymie).
Hong Kong
(zh) 香港

1841–1941
1945–1981
1981–1997


drapeau (1959-1997)

armoiries (1959-1997)
Devise Dieu et mon droit
Hymne God Save the Queen
Carte de Kong Kong
Informations générales
Statut Monarchie
Capitale Victoria de facto
Langue Anglais, cantonais
Monnaie Dollar de Hong Kong
Démographie
Population (en 1848) 24 000 hab.
• 1901 283 978 hab.
• 1945 750 000 hab.
• 1995 6 300 000 hab.
Densité (en 1848) 299 hab./km2
• 1901 273 hab./km2
• 1945 720 hab./km2
• 1995 6 046 hab./km2
Gentilé Honhkongais(es)
Superficie
Superficie (en 1841) 80,4 km2
• Superficie en 1860 152 km2
• Superficie en 1898 1 104 km2
Histoire et événements
1841 Création de la colonie
1860 Cession de la péninsule de Kowloon
1898 Cession des Nouveaux Territoires
1941-1945 Occupation japonaise
1981 Territoire britannique d'outre-mer
30 juin 1997 Rétrocession à la Chine
Monarque
1841–1901 (premier) Victoria
1952–1997 (dernier) Élisabeth II
Gouverneur
1843–1844 (premier) Henry Pottinger
1992–1997 (dernier) Chris Patten
Premier secrétaire
1843 (premier) George Alexander Malcolm
1993–1997 (dernier) Anson Chan

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Géographie

Initialement constituée de l'île de Hong Kong, la colonie s'agrandit avec la péninsule de Kowloon en 1860 puis les Nouveaux Territoires en 1898.

Histoire

Etablissement de la colonie

La Grande-Bretagne acquit :

Invasion japonaise

Vue de Victoria sur l'île de Hong Kong vers 1900.
Scène de rue à Hong Kong dans les années 1930.

Hong Kong est attaqué par les Japonais le . La défense tombe le , date désignée sous le nom de « Noël noir » par les habitants de Hong Kong. L'occupation dure jusqu'au .

Rétablissement du pouvoir britannique

Les ressortissants hongkongais n'ont pas le droit de vote[1].

Le statut de colonie est transformé en 1981 en celui de Territoire britannique d'outre-mer. À minuit et une seconde le , Hong-Kong est remis à la République populaire de Chine par le Royaume-Uni.

Administration

Notes et références

  1. Martine Bulard, « Colère à Hongkong, poudrière géopolitique », sur Le Monde diplomatique,

Articles connexes

  • Portail de Hong Kong
  • Portail du Royaume-Uni
  • Portail du monde colonial
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.