Howard Jerome Keisler

Biographie

Il réalise sa thèse, Ultraproducts and Elementary Classes (1961), sous la supervision d'Alfred Tarski à l'université de Californie à Berkeley.

En 2012, il devient membre de l'American Mathematical Society[1].

Publications

  • (en) Chen Chung Chang et H. J. Keisler, Continuous Model Theory, coll. « Annals of Mathematical Studies » (no 58), Princeton University Press, 1966, xii+165 pp.[2]
  • (en) Model Theory for Infinitary Logic, North-Holland, 1971
  • (en) C. C. Chang et H. J. Keisler, Model theory, coll. « Studies in Logic and the Foundations of Mathematics » (no 73), North-Holland, Amsterdam, 3e éd., 1990, xvi+650 pp. (ISBN 0-444-88054-2)[3] ; 1re édition 1973[4], 2e édition 1977.
  • (en) Elementary Calculus: An Infinitesimal Approach, Prindle, Weber & Schmidt, 1976/1986, [lire en ligne]
  • (en) An Infinitesimal Approach to Stochastic Analysis, AMS Memoirs, 1984
  • (en) H. J. Keisler et Joel Robbin, Mathematical Logic and Computability, McGraw-Hill, 1996
  • (en) Sergio Fajardo et J. H. Keisler, Model Theory of Stochastic Processes, coll. « Lecture Notes in Logic », Association for Symbolic Logic, 2002

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Howard Jerome Keisler » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) List of Fellows of the American Mathematical Society.
  2. Aperçu sur Google Livres.
  3. Aperçu sur Google Livres.
  4. (en) Michael Makkai (en), « Review: Model theory by C. C. Chang and H. J. Keisler », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 82, no 3, , p. 433–446 (DOI 10.1090/s0002-9904-1976-14035-9, lire en ligne).

Liens externes

  • Portail des mathématiques
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.