Huambo

Huambo (anciennement Nova Lisboa) est une ville d'Angola située dans la province d'Huambo. Elle comptait 595 304 habitants lors d'un recensement en 2014[1]. Capitale d'un royaume pré-colonial, elle a été nommée "Nova Lisboa" (Nouvelle-Lisbonne en portugais) entre 1928 et 1975 puisqu'elle rivalisait économiquement avec Luanda, capitale de l'Angola.

Huambo
Jardim da Cultura
Géographie
Pays
Subdivision
Capitale de
Superficie
2 609 km2
Altitude
1 721 m
Coordonnées
12° 46′ 00″ S, 15° 44′ 00″ E
Démographie
Population
665 564 hab. ()
Densité
255,1 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
4
Histoire
Fondation

Géographie

Huambo est située sur un plateau à 1 800 m au-dessus du niveau de la mer, à environ 600 km au sud-est de Luanda et 200 km à l'est de Benguela.

Avec les villes de Caála et d'Ecunha, elle forme une métropole, centre économique et démographique du centre du pays.

Climat

D'après la classification de Köppen, le climat de Huambo est océanique. Il se caractérise par des étés humides et chauds et des hivers secs et frais.

Histoire

Palais du gouverneur.

La ville fut fondée en 1912 par les colons portugais et s'appela Nova Lisboa (Nouvelle Lisbonne) jusqu'en 1975[2].

Avant la guerre civile (1976-1992), Huambo était la seconde ville industrielle de l'Angola, après Luanda. C'était aussi un centre agricole et animal, aussi bien qu'une cité axée sur l'éducation et possédant plusieurs écoles de haut niveau. La guerre civile angolaise a détruit la majeure partie de l'infrastructure de la ville.

Avant 1992, la population de Huambo était de 360 000 habitants.

Cette ville est le siège du gouvernement de la province de Huambo, qui compte 2,2 millions d'habitants.

Un aéroport dessert la ville.

Personnalités liées à la ville

Jumelages

Archevêché

Notes et références

  1. (en) « Angola: Provinces, Major Cities, Urban Localities & Urban Agglomerations - Population Statistics, Maps, Charts, Weather and Web Information », sur www.citypopulation.de (consulté le 20 février 2020)
  2. W. Martin James, Historical Dictionary of Angola, Rowman & Littlefield, USA, 2018, p. 167
  • Portail de l’Angola
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.