Huang Yong

Huang Yong (chinois : 黄勇), né le dans la province du Henan en Chine et mort le , est un tueur en série chinois accusé du meurtre de 17 adolescents (bien qu'il fût soupçonné de 25 meurtres) entre septembre 2001 et 2003[1].

Pour l’article homonyme, voir Huang.
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Huang, précède le nom personnel.

Huang Yong
黄勇
Tueur en série
Information
Naissance
province du Henan Chine
Décès
province du Henan Chine
Cause du décès Peloton d'exécution
Condamnation
Sentence Peine capitale
Actions criminelles Meurtres
Victimes +17
Période Septembre 2001-novembre 2003
Pays Chine
États Henan
Arrestation novembre 2003

En septembre 2001, Huang a commencé à attirer des jeunes, venant de salles de vidéos, cybercafés et salles de jeux vidéo dans sa maison en proposant de les recommander pour des emplois bien rémunérés ou pour financer leur scolarité ou des visites guidées. Dans sa maison, Yong droguait les jeunes et les violait après les avoir étranglé avec une corde.

En novembre 2003, un garçon de 16 ans nommé Zhang Liang est allé à la police. Les enquêteurs n'ont tout d'abord pas été convaincus de l'histoire de Liang, mais le garçon a affirmé que Yong l'avait invité à son appartement en lui offrant un emploi. Une fois arrivé, Yong a tenté de l'étrangler et il est tombé dans l'inconscience à trois reprises. Après, quand le jeune garçon se réveilla, Yong lui dit « j'ai tué au moins 25 personnes. Vous êtes le numéro 26 », mais Liang s'est échappé et l'a signalé à la police[2].

Enfin, la police crut finalement l'histoire de Liang Yong et arrêta Yong qui fut condamné à mort le , et exécuté par un peloton d'exécution le .

Le motif des crimes de Yong est déclaré dans cette phrase : « J'ai toujours voulu être un assassin depuis que je suis un gamin, mais je n'ai jamais eu la chance d'y arriver », a déclaré Huang[3].

Source

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la criminologie
  • Portail du droit
  • Portail de la Chine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.