Ian McDonald (hockey sur glace)

Ian McDonald (né le à Edmonton, dans la province de l'Alberta au Canada) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace[1]. Il évolue au poste d'ailier[2].

Pour les articles homonymes, voir McDonald et Ian McDonald.
Ian McDonald
McDonald en 2014 avec Briançon.
Nationalité Canada
Naissance ,
Edmonton (Canada)
Joueur retraité
Position Ailier droit
Tirait de la droite
A joué pour LCH
Killer Bees de la vallée du Rio Grande
EIHL
Nottingham Panthers
ECHL
Everblades de la Floride
Jackals d'Elmira
Eredivisie
Eaters Geleen
GET Ligaen
Rosenborg IHK
Kazakhstan
Beïbarys Atyraou
Ligue Magnus
Diables rouges de Briançon
MOL Liga
MAC Budapest
ASC Corona Brasov
Alps HL
HC Gherdeina
Oberliga
Selber Wölfe
Carrière pro. 2010-2020

Carrière en club

Ian McDonald est le fils de Terry McDonald[3] qui a joué au hockey sur glace portant les couleurs des Oil Kings d'Edmonton dans la Ligue de hockey de l'Ouest et ayant été repêché en quatre-vingt-unième position par les Blackhawks de Chicago lors du repêchage amateur de la LNH 1976[4]. Ian évolue pour les Lions de Southgate au niveau Bantam AAA en 1999-2000 et compte cinquante points en trente-six matchs[5]. Il est choisi par les Americans de Tri-City en troisième position après Braydon Coburn et Stefan Meyer lors du repêchage bantam 2000 de la Ligue de hockey de l'Ouest. Il passe reste avec les Lions la saison suivante et termine meilleur pointeur avec cent-sept points dont soixante-treize assistances de la ligue de hockey bantam majeur de l'Alberta[6]. Il joue également trois matchs de la saison 2000-2001 en junior majeur avec les Americans, le premier en janvier, et les deux autres en mars pour une mention de passe décisive. L'équipe termine dernière de la division Ouest.

McDonald marque ses deux premiers buts ainsi que treize assistances en 2001-2002. Septième de la conférence Ouest, l'équipe est éliminée en huitième de finale de la Coupe Ed Chynoweth quatre victoires à une face aux Chiefs de Spokane.

L'équipe a le plus mauvais bilan de la ligue en 2002-2003. L'attaquant parvient à inscrire onze buts et douze assistances.

Il n'en inscrit que six en 2003-2004 mais progresse au chapitre des assistances avec un total de trente-huit. Troisième de la division U.S., Tri-City passe le premier tour face aux Winter Hawks de Portland en cinq matchs puis perd en six matchs face aux Rockets de Kelowna. McDonald marque quatre points dont trois aides.

En 2004-2005, il marque à seize reprises et ajoute vingt-six assistances. Il ajoute cinq points lors des cinq matchs du huitième de finale. Les Thunderbirds de Seattle mettent fin à la saison des Americans.

Il est nommé assistant capitaine de Matt Schneider[7] lors de la saison 2005-2006. Il réalise sa saison la plus prolifique dans la LHOu avec trente-sept buts pour quatre-vingt-douze points, le meilleur total de son équipe et le troisième de la ligue après Troy Brouwer et Adam Cracknell respectivement cent-deux et quatre-vingt-treize points. Il est le meilleur passeur de la ligue avec cinquante-cinq assistances. Huitièmes de la conférence Ouest, les Americans prennent la dernière place qualificative pour les séries éliminatoires. McDonald marque un but lors des cinq matchs du huitième de finale perdu face aux Silvertips d'Everett.

Il joue ses trois premiers matchs professionnels lors des séries éliminatoires de la Coupe du président Ray Miron avec les Killer Bees de la vallée du Rio Grande dans la Ligue centrale de hockey en 2006. Il inscrit son premier but lors de sa première action face aux Bucks de Laredo au cours d'une victoire 5-4 et est nommé deuxième étoile du match[8]. Les Bucks, futurs vainqueurs, remportent les deux matchs suivants et éliminent quatre victoires à deux les Killer Bees en quart de finale.

McDonald entame un cursus universitaire en éducation physique à l'Université de l'Alberta en 2006. Il joue parallèlement avec les Golden Bears dans le Sport interuniversitaire canadien. Il tourne à un point par match dans l'Association sportive universitaire de l'Ouest canadien lors de ses deux premières campagnes avec trente-huit points puis vingt-huit points en 2008-2009. Les Golden Bears remportent l'Association de l'Ouest canadien lors des quatre saisons disputées par McDonald avec l'équipe soit de 2007 à 2010. En 2008-2009, il marque vingt-quatre points en vingt-six matchs. Il est l'auteur d'une aide et d'un but lors de la victoire 3-2 face à l'Université du Nouveau-Brunswick en finale du championnat interuniversitaire canadien. Il s'agit de la treizième coupe Université pour sa formation[9]. Il compte trente-points en vingt-huit matchs lors de la saison 2009-2010 portant donc sa moyenne à point par match lors des cent-vingt rencontres de saison régulière qu'il dispute en université.

Il passe professionnel en 2010 en signant chez les Nottingham Panthers dans le championnat EIHL. Il étudie parallèlement à l'Université de Derby[10]. Fin , il met en accord avec le club un terme à contrat en raison du manque de temps de glace du à la position de douzième étranger que lui est accordée par les Panthers[11].

Il s'engage alors avec les Everblades de la Floride dans l'ECHL. Il compte six points en dix matchs avant que son contrat ne soit résilié. Il rejoint alors les Jackals d'Elmira dans la même ligue. Il sert une assistance en quatre parties lors du huitième de finale de la Coupe Kelly perdu trois succès à un face aux Road Warriors de Greenville.

En 2011-2012, il signe aux Eaters Geleen dans l'Eredivisie. Il est le meilleur compteur de son équipe, le troisième de la ligue avec quatre-vingt-huit points dont cinquante-et-une assistances en quarante-et-une rencontres. Après avoir battu Tilburg Trappers en trois matchs en demi-finale, Geleen l'emporte trois victoires à deux en finale face au HYS La Haye pour le premier titre de son histoire[12]. L'attaquant manque les deux derniers matchs de la finale et dispute six matchs des séries éliminatoires pour huit points. Il est l'auteur de deux buts victorieux en demi-finale ainsi que d'un en finale.

Ses performances lui permettent d'être repéré par le Rosenborg IHK dans la GET ligaen. Il compte cinquante points dont vingt-quatre buts en trente-trois matchs soit le deuxième total de son équipe après Lou Dickenson qui en compte soixante-deux. L'équipe termine neuvième sur dix équipes en saison régulière[13]. Elle remporte la poule de relégation durant laquelle les deux joueurs mènent leur équipe avec neuf points dont six buts en autant de matchs pour McDonald.

Il part pour de nouveaux horizons en 2013-2014 chez le Beïbarys Atyraou. Il est le meilleur pointeur, buteur et passeur de son équipe en saison régulière du championnat kazakh avec cinquante-sept points dont vingt-sept buts et trente aides. Il est le septième compteur de la ligue en saison régulière que le Beïbarys termine à la troisième place de la saison régulière. L'équipe élimine le Berkout Karaganda avant de perdre face à l'Arlan Kokchetaou en demi-finale puis face à l'HK Arystan Temirtaou lors de la confrontation pour la troisième place. McDonald est moins en réussite avec un but et une assistance en neuf matchs[14].

Il découvre un nouveau pays en 2014-2015 en intégrant l'effectif des Diables rouges de Briançon, pensionnaires de la Ligue Magnus, premier niveau du championnat de France.

Trophées et honneurs personnels

LHOu

  • 2005 : nommé joueur du mois de décembre.
  • 2005-2006 : termine meilleur assistant.
  • 2005-2006 : nommé dans la première équipe d'étoiles de la conférence Ouest.

SIC

  • 2007-2008 : nommé meilleur joueur du tournoi de la Coupe Université (Prix Major W.J.‘Danny’ McLeod).
  • 2007-2008 : nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe Université.

Eredivisie

  • 2011-2012 : participe au match des étoiles.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[15]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1999-2000Lions de SouthgateLHBMA36242650-----
2000-2001Lions de SouthgateLHBMA403473107-----
2000-2001Americans de Tri-CityLHOu30110-----
2001-2002Americans de Tri-CityLHOu60213151050000
2002-2003Americans de Tri-CityLHOu6911122319-----
2003-2004Americans de Tri-CityLHOu616384414111344
2004-2005Americans de Tri-CityLHOu651626421452352
2005-2006Americans de Tri-CityLHOu713755921651012
2005-2006Killer Bees de la vallée du Rio GrandeLCH-----31010
2006-2007Golden Bears de l'AlbertaSIC3816223820-----
2007-2008Golden Bears de l'AlbertaSIC2811172810-----
2008-2009Golden Bears de l'AlbertaSIC266182416-----
2009-2010Golden Bears de l'AlbertaSIC2814163010-----
2010-2011Nottingham PanthersEIHL3412172916-----
2010-2011Everblades de la FlorideECHL101562-----
Jackals d'ElmiraECHL-----40110
2011-2012Eaters GeleenEredivisie413751881463586
2012-2013Rosenborg IHKGET Ligaen3324265022-----
2013-2014Beïbarys AtyraouKazakhstan542730572891120
2014Diables rouges de BriançonMdC10002-----
2014-2015Diables rouges de BriançonLdC62132-----
2014-2015Diables rouges de BriançonCdlL62242-----
2014-2015Diables rouges de BriançonCdF-----41120
2014-2015Diables rouges de BriançonLigue Magnus26121022881124
2015-2016MAC BudapestMOL Liga47256893210110112
2016-2017ASC Corona BrașovMOL Liga382636628776134
2016-2017ASC Corona BrașovRoumanie212024446756110
2017-2018HC GherdeinaAlps HL15910196-----
2017-2018Selber WölfeOberliga331942611011714218
2018-2019Selber WölfeOberliga4937609724786140
2019-2020Selber WölfeOberliga5024598316-----

Notes et références

  1. (en) « Ian McDonald », sur Eliteprospects.com (consulté le 5 juillet 2014)
  2. (en) « Ian McDonald profile », sur Eurohockey.com (consulté le 5 juillet 2014)
  3. (en) « Terry McDonald hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 5 juillet 2014) .
  4. « Delivering on promise », sur www.whlfans.ca (consulté le 5 juillet 2014).
  5. « 1999/2000 Top Scorers & Goaltenders », sur www.ambhl.ab.ca (consulté le 5 juillet 2014).
  6. « 2000-2001 Top Scorers & Goaltenders », sur www.ambhl.ab.ca (consulté le 5 juillet 2014).
  7. (en) « Matt Schneider », sur Eliteprospects.com (consulté le 5 juillet 2014).
  8. « Boxscore : Laredo 4 - Rio Grande Valley 5 », sur chl.stats.pointstreak.com (consulté le 5 juillet 2014).
  9. « Ian McDonald honoré », sur rds.ca (consulté le 6 juillet 2014).
  10. « Only players can turn this around, says Panthers captain », sur www.nottinghampost.com (consulté le 6 juillet 2014).
  11. « Jonathan Zion & Ian McDonald leave Nottingham Panthers », sur news.bbc.co.uk (consulté le 6 juillet 2014).
  12. « Championnat des Pays-Bas 2011/12 », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 6 juillet 2014).
  13. « Championnat de Norvège 2012/13 », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 6 juillet 2014).
  14. « Championnat du Kazakhstan 2013/14 », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 6 juillet 2014).
  15. (en) « Ian McDonald hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 5 juillet 2014) .
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail d'Edmonton
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.