Ibn al-Banna' al-Marrakushi

Ibn al-Banna al-Marrakushi al-Azdi encore appelé Abu'l-Abbas Ahmad ibn Muhammad ibn Uthman al-Azdi (en arabe : ابن البنّا), dit aussi Aboul-Hhassan dans des traductions, né en 1256 et mort en 1321, était un mathématicien et astronome marocain[1].

Pour les articles homonymes, voir Al Banna et Al-Marrakushi.
Ibn al-Banna
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Domaines

Œuvre

Fils d'architecte, né à Marrakech en 1256[2], il acquit les compétences basiques de son époque en mathématiques et en géométrie et traduisit les Éléments d'Euclide en arabe. Il enseigna les mathématiques à l'université de Fès[1]. Il écrivit de plus entre 51 et 74 traités, traitant de sujets aussi variés que l'algèbre, l'astronomie, la linguistique, et la logique. Il définit le premier une fraction comme étant le rapport de deux nombres, et est le premier à utiliser le mot almanach pour désigner une table astronomique et météorologique[1].

Il est connu entre autres pour deux de ses travaux :

  • Talkhis amal al-hisab (Sommaire des opérations arithmétiques), qui aborde les fractions, les sommes de carrés et de cubes, ...
  • Raf al-Hijab (Lever du voile sur les opérations du calcul), qui traite du calcul des racines carrées, et de la théorie des fractions continues.

Un autre, Tanbih al-Abab recouvre des sujets juridiques de la vie de tous les jours :

  • Calculs du niveau dans un canal d'irrigation.
  • Explications mathématiques des lois islamiques sur l'héritage.
  • Calculs des taxes légales à la suite d'un retard de paiements.

Depuis 1976, un cratère d'impact sur la face visible de la Lune porte son nom : le cratère Al-Marrakushi.

Référence

  1. (en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Ibn al-Banna' al-Marrakushi », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).
  2. (en) George Sarton, Introduction to the History of Science, vol. 2, Washington, 1927, p. 998.

Bibliographie

  • Mohamed Aballagh, Raf' Al-Hijab, d'Ibn Alk Banna : édition critique, traduction, étude philosophique et analyse mathématique, . Thèse de l'université Paris I.
  • (ar) Ahmed Djebbar et Mohamed Aballagh, Hayat wa mu’allafât Ibn al-Bannâ al-Murrâkushî, Rabat, Publications de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, .

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du Maroc
  • Portail du monde arabe
  • Portail de l’astronomie
  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.