Idanha-a-Velha

Idanha-a-Velha est une freguesia portugaise de la municipalité d'Idanha-a-Nova. Son nom vient du wisigoth Egitânia. Il est aujourd'hui intégré à la ville d'Idanha-a-Nova.

Pour les articles homonymes, voir Idanha.

Idanha-a-Velha

Cathédrale de Idanha-a-Velha
Administration
Pays Portugal
Région Centre
Sous-région Beira Intérieure Sud
District Castelo Branco
Ancienne province Beira Baixa
Concelho Idanha-a-Nova
Maire Jorge Manuel Fachada Mesquita
Démographie
Population 63 hab. (2011)
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 59′ 49″ nord, 7° 08′ 40″ ouest
Superficie 20,98 km2
Fuseau horaire Portugal
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Portugal
Idanha-a-Velha
Géolocalisation sur la carte : Portugal
Idanha-a-Velha

    Patrimoine

    On y trouve des vestiges romains, comme le pont sur la rivière Ponsul datant du IIe siècle.
    Un château y fut construit par Dom Gualdim Pais, maître de province de l'Ordre du Temple au Portugal[1], ainsi qu'une cathédrale car elle fut siège d'un évêché sous le règne des Wisigoth avant d'être pillée par les Maures au VIIIe siècle.
    On peut encore voir des restes de muraille et un pilori manuélin. Un donjon ruiné domine le vieux bourg fortifié. Des fouilles archéologie sont toujours en cours autour du donjon, localement nommé torre de menagem.

    On y fête Notre Dame de la Conception le 3e dimanche de mai.

    - Chapelle São Sébastião, hors les murs au nord de la porte nord.

    - Église Paroissiale de style renaissance.

    - Pilori de style manuélin datant du XVIe siècle, autour de 1510.

    - Donjon des templiers ruiné situé à l'emplacement de l'ancien forum Romain.

    - Église Santa Maria, anciennement élevée au rang de cathédrale.

    - 2 Chapelles hors les murs à l'est et au nord.

    - Pont du IIe siècle apr. J.-C. édifié par les Romains. Il enjambe le Rio Ponsul à l'est du village sur le tracé de l'ancienne voie Romaine allant de Mérida à Braga. Actuellement sur le chemin de grande randonnée GR34. Le pont de granit possède 4 arches en plein cintre de taille différente.

    Notes et références

    1. Alain Demurger, Vie et mort de l'ordre du Temple, Seuil,

    Liens externes

    • Portail du Portugal
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.