Imre Simon

Imre Simon (Budapest, Hongrie, São Paulo, Brésil, ) est un informaticien brésilien. Il a reçu plusieurs prix nationaux et internationaux : en 1979, le Prix Jabuti de sciences exactes, conjointement avec Cláudio L. Lucchesi (pt), Tomasz Kowaltowski (pt), János Simon et István Simon, et en 1989 le Prix scientifique de l'Union des Assurances de Paris (UAP), conjointement avec Mikhaïl Gromov et Joseph Stiglitz.

Imre Simon
Imre Simon au FISL (Forum International Software Livre) de 2005.
Biographie
Naissance
Décès
(à 65 ans)
São Paulo
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Distinctions

Imre Simon était professeur titulaire au département d'informatique de l'Institut de mathématiques et statistiques (pt) de l'université de São Paulo (IME-USP), et a reçu le titre de professeur émérite à titre posthume. Il coordonna aussi l'Incubadora Virtual de Conteúdos Digitais.

Biographie

Simon a vécu en Hongrie, sa terre natale, jusqu'à l'âge de 13 ans, où la période de l'insurrection de Budapest amena sa famille à émigrer au Brésil. En 1962, il entra à l’Escola Politécnica da Universidade de São Paulo (Poli-USP) où il suivit des cours d'ingénierie électronique et commença une longue relation avec les mathématiques et l'informatique. Imre Simon travailla avec le premier ordinateur de l'USP, selon Tomasz Kowaltowski, professeur à la retraite de l'Institut d'informatique de l'Universidade Estadual de Campinas (IC-Unicamp (pt)) et ami de Simon depuis ses études à l'École Polytechnique[1].

Il obtint son diplôme de master en 1970 et de doctorat en 1972, tous deux dans le domaine informatique à l'université de Waterloo. Sa thèse, dirigée par Janusz Brzozowski, porte le titre de « Hierarchies of Events with Dot-Depth One »[2].

Il a présidé la Société brésilienne de mathématiques (pt) et a coordonné le groupe d'Études d'Information et de Communication (EdIC) de l'institut d'études avancées de l'USP. Il a également été membre titulaire de l'Académie brésilienne des sciences et Grand-Croix de l'Ordre national du Mérite scientifique (du Brésil)[3].

Travaux

Sa recherche se situe sur diverses branches de l'informatique, dont la théorie des automates finis, la relation entre société et réseaux numériques, ainsi que la géométrie tropicale, un domaine dans lequel il a été pionnier et qui reçut ce nom en hommage à la nationalité de Imre Simon. En 2005, le journal périodique RAIRO-ITA dédia une de ses éditions aux ramifications de son travail en tant que scientifique en informatique[4].

Prix Imre Simon

La conférence biennale LATIN décerne à chaque session depuis 2012 un prix dans le but de honorer un article publié dans la conférence LATIN qui a eu une influence importante et durable. Le prix est appelé Imre Simon test-of-time paper award. Les lauréats des premiers prix sont[5] :

  • 2018: Marie-France Sagot
  • 2016: Alistair Sinclair
  • 2014: Graham Cormode et S. Muthukrishnan
  • 2012: Michael A. Bender et Martín Farach-Colton.

Bibliographie

  • Jean-Éric Pin, « The influence of Imre Simon’s work in the theory of automata, languages and semigroups », Semigroup Forum, vol. 98, no 1, , p. 1–8 (ISSN 0037-1912, DOI 10.1007/s00233-019-09999-8, lire en ligne)
  • « Special Issue: Imre Simon, the tropical computer scientist », Informatique Théorique et Applications, vol. 39, no 1, (DOI 10.1051/ita:2005020)

Liens externes

Notes et références

  1. (pt) Mort de Imre Simon, pionnier des sciences informatiques, sur le site de la FAPESP (pt)
  2. (pt) Les publications de Imre Simon.
  3. (pt) Liste générale de l'Ordre National du Mérite Scientifique publiée par le ministère brésilien de la science et de la technologie le 19 avril 2010
  4. RAIRO-ITA Special Issue: Imre Simon, the tropical computer scientist.
  5. « Imre Simon test-of-time paper award » sur le site du Latin American Theoretical INformatics Symposium.
  • Portail des mathématiques
  • Portail de l’informatique
  • Portail du Brésil
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.