Inès Rau

Inès Rau (parfois écrit Ines Rau ou Ines-Loan Rau) est un mannequin français, née le à Nancy.

Pour les articles homonymes, voir Rau.

Inès Rau

Inès Rau en 2016

Naissance
Nancy
Nationalité France
Physique
Cheveux noirs
Yeux marrons
Mensurations 80 - 63 - 88
Pointure 40
Carrière
Agence Heroes Model Management (New York),
Next (Paris)
Modelwerk (Hambourg)
Marques liées Balmain, Hood By Hair

Elle est notamment connue pour avoir été la « playmate du mois » de du magazine Playboy, devenant à cette occasion la première playmate ouvertement transgenre.

Biographie

Jeunesse et transition

Inès Rau en 2017

Inès Rau naît avec une identité qu'elle refuse de révéler, à Nancy[1] en [2] d'une mère franco-marocaine et d'un père algérien[3],[4]. Elle grandit à Paris[2],[5].

Née de sexe masculin à la naissance, elle réalise une transition à partir de ses 16 ans, d'abord en secret en se procurant des hormones sur des marchés parallèles[6]. Elle dévoile cette démarche à ses proches un an plus tard[7] et reçoit le soutien de ses parents[2],[3]. Elle bénéficie ensuite, le jour de ses 18 ans, d'une chirurgie de réassignation sexuelle, considérant qu'il ne s'agit pas d'une « transformation » mais d'« une véritable réincarnation vivante d'elle-même »[8].

Carrière

À 18 ans, elle commence à danser pour les DJ à Ibiza[9] où elle se lie d'amitié avec David Guetta[10],[11],[7],[12].

En 2013, à l'âge de 24 ans, elle pose nue pour la première fois aux côtés de Tyson Beckford pour une diffusion dans OOB, un magazine de luxe français, peu de temps après son coming out de femme trans[13],[14].

En , elle fait sa première apparition dans le numéro « A-Z » de Playboy, dans une planche intitulée « Évolution » qui a pour objectif de représenter l'acceptation croissante des identités de genre au-delà de la binarité de genre[15]. Elle devient ainsi la deuxième femme transgenre à être publiée dans Playboy après Caroline Cossey (dont l'identité avait été dévoilée sans son consentement) en 1981[16],[17], et la première qui a affiché son identité trans publiquement volontairement.

Après son apparition dans le magazine, elle travaille comme mannequin pour Nicole Miller, Alexis Bittar et Barneys New York[18]. Elle apparaît également dans Vogue Italia et dans des campagnes pour Balmain[9],[19],[20] et Hood By Hair[21].

En , Cooper Hefner, fils du fondateur de Playboy Hugh Hefner, annonce que Rau sera la « playmate du mois » dans le numéro de novembre/, faisant d'elle la première femme ouvertement transgenre à être présentée de cette façon[21],[22],[23].,[24]. Il compare le choix de Rau à la décision de son père concernant Jennifer Jackson, première Afro-Américaine à être apparue dans Playboy en tant que Playmate en 1965[23]. Elle n'apparaît toutefois pas en couverture comme prévu, car la une est consacrée au fondateur de Playboy, Hugh Hefner, récemment décédé[21], mais elle considère le choix du magazine comme un acte militant pour la cause LGBTQ[12].

En 2017, elle commence une carrière de comédienne avec un rôle mineur dans le film Le Prix du succès de Teddy Lussi-Modeste[25]. En 2019, elle interprète le rôle de Marcia dans la série télévisée de Canal+ Vernon Subutex, adaptée des romans de Virginie Despentes[26].

Vie privée

Elle a été en couple à partir de 2015 avec Staiv Gentis, un mannequin, acteur et cascadeur français[27].

Militantisme

Après la révélation de son identité, elle devient plus active dans les campagnes pour les droits des personnes trans[12]. En 2016, elle apparaît sur TF1 dans Sept à huit pour un numéro centré sur sa vie[28].

Elle dit se servir de la transphobie[29] et de la haine des gens à son égard comme force pour avoir davantage de détermination dans son combat[30],[31],[23].

Dans une interview dans l'émission Quotidien en , en encourageant la tolérance, elle indique qu'elle est fière d'être transgenre, mais elle ne veut pas être définie seulement pour cela, et désire être traitée comme les autres mannequins[32].

Filmographie

Notes et références

  1. C à vous, « Inès Rau, la première playmate transgenre ! - C à Vous - 15/11/2018 », (consulté le 19 novembre 2018)
  2. Fabien Randanne, « VIDEO.«Playboy»: Qui est Inès Rau, la première femme trans « Playmate du mois » ? », sur 20 minutes, (consulté le 9 décembre 2017).
  3. Rime El Himani, « PHOTOS – Qui est Inès Rau, la première femme transgenre playmate pour Playboy ? », sur Gala, .
  4. « Photos - Qui est Ines Rau, la Française première playmate trans de Playboy? », sur Femme actuelle, (consulté le 14 janvier 2018).
  5. (en-US) « The Beautiful Ines Rau | Of The Minute », sur MODELS.com (consulté le 21 octobre 2017)
  6. « Inès Rau : la première ’Playmate’ transgenre de l’histoire est française », sur L'info.re, (consulté le 14 janvier 2018).
  7. « Playboy dévoile sa première playmate transgenre, et c'est une Française », sur L'Express, (consulté le 14 janvier 2018).
  8. Boris Courret, « Qui est Inès Rau, première playmate française transgenre ? » [vidéo], sur BFM TV, (consulté le 14 janvier 2018).
  9. « Diaporama Qui est Inès Rau, la première Playmate transgenre ? », sur VSD, (consulté le 14 janvier 2018).
  10. (en-US) Jessica McBride, « Ines Rau: 5 Fast Facts You Need to Know », Heavy.com, (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2017).
  11. Anna del Gaizo, « Meet Your November 2017 Playmate, Ines Rau », Playboy, (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2017).
  12. Maud Darbois, « Qui est Inès Rau, la première Playmate transgenre ? », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 14 janvier 2018).
  13. (en) Callie Beusman, « Tyson Beckford and Trans Model Ines Rau Are Gorgeously Naked », Jezebel, (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2017).
  14. « Le shooting photo de Tyson Beckford avec un mannequin transexuel », sur lascandaleuse.com, .
  15. (en) Dave Quinn, « French Model Ines Rau Makes History as Playboy’s First Transgender Playmate », PEOPLE.com, (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2017).
  16. Olivia Petter, « Playboy features first transgender 'playmate' », sur The Independent, (consulté le 14 janvier 2018).
  17. « Model Ines Rau becomes Playboy's first transgender Playmate », sur BBC, (consulté le 14 janvier 2018).
  18. (en) Stephanie Saltzman, « 8 Transgender Models You Need to Know », Allure, (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2017).
  19. « Ines Rau pour Playboy : La Française transgenre devient playmate », sur Pure People, (consulté le 14 janvier 2018).
  20. Anthony Verdot-Belaval, « Qui est Inès Rau, la première Playmate transgenre de l’histoire ? », sur Paris Match, (consulté le 14 janvier 2018).
  21. Xavier Condamine, « La première "playmate" transgenre de l'histoire de Playboy est Française », sur HuffPost, .
  22. (en) Maya Salam, « Playboy to Feature Its First Transgender Playmate », The New York Times, (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 21 octobre 2017).
  23. (en) Lisa Respers France, « Ines Rau makes history as first transgender Playmate », sur CNN, (consulté le 14 janvier 2017).
  24. Ellen McCarthy, « Ines Rau named Playboy’s first transgender Playmate », sur The Washington Post, (consulté le 21 octobre 2017).
  25. Profil d'Inès Rau sur le site d'Agents Associés Suzy Vatinet (le film y est mentionné avec son ancien titre provisoire : Ça c'est la famille).
  26. « Inès Rau, du genre épanouie », sur Libération.fr, (consulté le 13 juin 2019)
  27. « Invitée : Inès Rau, la première playmate transgenre » [vidéo], sur TF1.
  28. (en) Janelle Okwodu, « Ines Rau Is Speaking Out, Breaking Boundaries, and Lifting the Veil on the Life of Trans Models », Vogue, (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2017).
  29. Eli Flory, « Inès Rau, playmate trans : attention à une visibilité invisibilisante. », sur France TV Info, (consulté le 14 janvier 2018).
  30. Mélannie Ngalula, « Inès Rau, la première Playmate transgenre de Playboy », sur Aufeminin, (consulté le 14 janvier 2018).
  31. Kate Lismore, « Meet Playboy's First Transgender Playmate, Ines Rau », sur Konbini, (consulté le 14 janvier 2018).
  32. « Inès Rau, première playmate transgenre, diffuse un message de tolérance dans « Quotidien » », sur Vanity Fair, (consulté le 14 janvier 2018).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la transidentité
  • Portail du mannequinat
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.