Indicateur de signe

Dans un processeur d'ordinateur l'indicateur de signe est un bit unique dans le registre d'état permettant d'indiquer si le résultat de la dernière opération mathématique a donné une valeur dont le bit de poids fort a été défini. Dans l’interprétation du résultat d'un complément à deux, l'indicateur de signe est positionné selon le signe du résultat, le bit de poids fort correspondant au bit de signe.

Par exemple, dans un système de chiffre signés en 8 bits, −37 sera représenté sous la forme binaire 1101 1011 (le bit de poids fort est de 1), alors que +37 sera représenté sous la forme binaire 0010 0101 (le bit de poids fort est 0).

Si on se réfère au manuel[1] de l'Intel 80386, la série des processeurs x86 met l'indicateur de signe selon le résultat des instructions suivantes:

  • Toutes les opérations arithmétiques à l'exception de la multiplication et de la division;
  • Les instructions de comparaison (équivalent aux instructions de soustractions sans stocker le résultat);
  • Instructions logiques - XOR, AND, OR;
  • L'instruction TEST (équivalent aux /instructions AND sans stocker le résultat).

Voir aussi

Références

  • Portail de l’informatique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.