Inlandsis de l'Antarctique

L'inlandsis de l'Antarctique est le nom de l'inlandsis (calotte polaire) qui recouvre la majeure partie de l'Antarctique. À certains endroits, cet inlandsis s'étend sur l'océan Austral par des barrières de glace telle la barrière de Ross. La couche de glace peut atteindre 4 000 mètres d'épaisseur.

Inlandsis de l'Antarctique

Carte de l'inlandsis de l'Antarctique (en bleu) dont les barrières de glace (en cyan) ; les terres libres de glace sont en magenta.

Pays Antarctique
Revendications territoriales toutes
Massif Antarctique
Type Inlandsis
Superficie env. 14 000 000 km2 (2010)
Altitude du front glaciaire m (2010)
Coordonnées 90° S, 0° E

Géolocalisation sur la carte : Antarctique

Origine

À partir du milieu de l'éocène, il y a 45,5 millions d'années, le climat en Antarctique se refroidit, ce qui se traduit par l'apparition de glaces de mer et d'icebergs[1]. Caractérisée par de grandes fluctuations, cette calotte fond presque totalement à la fin de l'Oligocène (25 millions d'années) puis connaît une nouvelle expansion il y a 13 millions d'années, devenant dès lors permanente[2]. La calotte polaire arctique se met en place quant à elle à la fin du Miocène, entre 2,6 à 3,6 millions d'années. L'établissement de ces deux calottes annonce les glaciations bipolaires de l’ère quaternaire[3].

Notes et références

  1. (en) WU Ehrmann, « Sedimentological evidence for the formation of an East Antarctic ice sheet in Eocene/Oligocene time », Palaeogeography, palaeoclimatology, & palaeoecology, vol. 93, nos 1-2, , p. 85–112.
  2. Jean-Claude Merlin, Comment va la Terre ? Climat et réchauffement, Société des Ecrivains, , p. 69.
  3. Amédée Zryd, Les glaciers en mouvement, Collection le savoir suisse, , p. 26.

Articles connexes

  • Portail de l’Antarctique
  • Portail des lacs et cours d’eau
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.