Institut africain international

L’Institut africain international (IAI) est une organisation fondée en 1926 à Londres, à l’époque Institut international des langues et civilisations africaines (IILCA), pour l’étude des cultures et langues africaines. Son premier président est Frederick Lugard (de 1926 à son décès en 1945), et ses premiers codirecteurs sont Diedrich Westermann (de 1926 à 1939) et Maurice Delafosse (1926)[1],[2]. Depuis 1928, l’IAI publie sa revue trimestrielle Africa. L’institut a publié, en 1930, l’Alphabet international africain dérivant ses lettres de l’Alphabet phonétique international et qui a servi de base à une multitude d’orthographes de langues africaines.

L’institut a aussi publié les revues African languages: languages and education in Africa ou Langues africaines : langues et education en Afrique de 1975 à 1979 et Journal of African languages de 1962 à 1975.

Notes et références

Bibliographie

  • Frieder Ludwig, Afe Adogame, Ulrich Berner et Christoph Bochinger, European traditions in the study of religion in Africa, Otto Harrassowitz Verlag, (ISBN 3447050020)
  • F. D. Lugard, « The International Institute of African Languages and Cultures », Africa: Journal of the International Institute of African Languages and Cultures, vol. 1, no 1, , p. 1-12 (JSTOR 1155859)

Liens externes

  • Portail de l’Afrique
  • Portail des langues
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.