Institut dentaire George Eastman (Bruxelles)

L'Institut dentaire George Eastman est un bâtiment de style Art déco édifié par l'architecte Michel Polak sur le territoire de la ville de Bruxelles, en Belgique.

Pour l’article homonyme, voir Institut dentaire George-Eastman (Paris).
Institut dentaire George Eastman
L'institut dentaire George Eastman en 2009
avant sa transformation en Maison de l'histoire européenne.
Présentation
Style
Architecte
Construction
1934-1935
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées
50° 50′ 24″ N, 4° 22′ 43″ E
Localisation sur la carte de Belgique
Localisation sur la carte de Bruxelles

Localisation

L'Institut dentaire George Eastman se dresse dans le Parc Léopold, situé à l'arrière du Parlement européen et du Muséum des sciences naturelles de Belgique à Bruxelles, non loin de la Bibliothèque Solvay.

Historique

L'industriel américain George Eastman (1854-1932), inventeur du premier appareil photographique portable, fonde la société Kodak en 1881. Très fortuné, il se lance dans des œuvres philanthropiques, centrées particulièrement sur les soins dentaires pour enfants et crée un premier institut dentaire à Rochester[1], ville où est basée la société Kodak.

Il abandonne la gestion de Kodak en 1925 pour se consacrer à ses œuvres et fonde plusieurs instituts dentaires en Europe, à Londres, Rome, Stockholm, Paris et Bruxelles[1].

À Bruxelles, Eastman fait un don d'un million de dollars à la Commission d'Assistance Publique de la Ville, afin d'édifier un institut destiné à dispenser gratuitement des soins de la bouche et des dents aux enfants pauvres[1].

George Eastman émet deux désirs : que le projet soit confié à l'architecte Michel Polak, et que le plan de l'édifice soit inspiré de celui de l'institut de Rochester[1].

La première pierre est posée le en présence de la reine Élisabeth et l'institut est inauguré le par le roi Léopold III et la reine Astrid[1].

Architecture

Accessibilité

Ce site est desservi par les stations de métro : Maelbeek et Schuman.

Articles connexes

Références

  1. Benoît Schoonbroodt, Michel Polak de l'Art nouveau à l'Art déco, Commission de l'Environnement de Bruxelles-Ouest (CEBO), 2003, p. 89-93
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de l’Art déco
  • Portail de Bruxelles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.