Iouri Ozerov

Iouri Nikolaïevitch Ozerov (en russe Юрий Николаевич Озеров) est un réalisateur soviétique et russe né le à Moscou et mort le dans cette même ville.

Pour les articles homonymes, voir Ozerov.
Iouri Ozerov
Ozerov (à gauche), 1987.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalités
Soviétique (jusqu'en ), Russe (depuis )
Allégeance
Formation
Activités
Enfant
Vladimir Sukhomlin (en)
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Union des cinéastes en URSS (d)
Conflit
Distinctions
Liste détaillée
Prix national d'URSS
Médaille pour le renforcement de la fraternité dans les armes (en)
Médaille pour la conquête de Königsberg
Médaille du mérite au combat (en)
Médaille pour la Défense de Moscou
Médaille de Vétéran du Travail (en)
Médaille commémorative du 850e anniversaire de Moscou (en)
Médaille du Jubilé des « 50 ans de la victoire dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945 » (en)
Artiste du peuple de la RSFSR (en)
Médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique (en)
Prix Lénine
Ordre de l'Insigne d'honneur
Étoile de l'amitié des peuples
Médaille pour la victoire sur l'Allemagne dans la Grande guerre patriotique de 1941-1945
Médaille de Joukov (en)
Ordre de Lénine
Ordre du Mérite pour la Patrie - 3e classe
Ordre du Drapeau rouge
Artiste du peuple de l'URSS
Ordre de la Révolution d'Octobre
Ordre de la Guerre patriotique de 2e classe
Artiste émérite de la République socialiste fédérative soviétique de Russie (d)

Biographie

Ozerov naît dans le milieu théâtral. Son père, issu d'une lignée de prêtres orthodoxes, est chanteur d'opéra et sa mère descend d'une famille de la noblesse ayant perdu tous ses biens. Il a un frère, Nikolaï, qui sera joueur de tennis, commentateur sportif et acteur.

Il entre en 1939 au GITIS, célèbre école de théâtre de Moscou. Il est appelé en 1941 à défendre son pays dans l'Armée rouge et passe de simple soldat à major à la fin de la guerre, où il sert dans les transmissions. En 1947, il devient membre du Parti communiste de l'Union soviétique.

Il retourne au GITIS ensuite puis à la faculté de cinéma. Il entre à la Mosfilm en 1949 et enseigne à la faculté de cinéma à partir de 1979. Il tourne son premier film en 1950, dédié à la vie d'Alexandre Pouchkine.

Ozerov est l'auteur d'épopées cinématographiques monumentales dont beaucoup sont consacrées à la dernière guerre. Son film le plus connu à l'étranger reste Dernier Assaut (cinquième épisode de son épopée cinématographique Osvobodejnie, ou Libération). Stalingrad est aussi une œuvre remarquable.

Il est enterré au cimetière de la Présentation (Moscou).

Filmographie

  • 1950 : Alexandre Pouchkine, (Александр Пушкин (короткометражный)). Documentaire
  • 1952 : Dans le Jardin botanique Nikitski, (В Никитском ботаническом саду (видовой фильм)). Documentaire
  • 1953 : L'Arène des audacieux, (Арена смелых). Documentaire
  • 1954 : V prazdnitchny vetcher
  • 1955 : Le Fils (Сын)
  • 1957 : Kotchoubeï, (Кочубей)
  • 1959 : Fourtouna, (Фуртуна). Documentaire
  • 1962 : La Grand route, (Большая дорога)
  • 1969 - 1971 : Libération (Osvobojdenie)
  • 1973 : Visions of Eight 5e sujet, le Commencement. Documentaire
  • 1977 : Les soldats de la liberté, (Солдаты свободы (киноэпопея)) (série télévisée en quatre épisodes)
  • 1979 : La Ballade du sport, (1979 — Баллада о спорте). Documentaire
  • 1980 : Prochtchaniye s Olimpiadoï. Documentaire
  • 1980 : Olimpiïsky prazdnik. Documentaire
  • 1981 : О спорт, ты — мир!. Documentaire
  • 1985 : La bataille de Moscou, ((Битва за Москву (киноэпопея))
  • 1989 : Stalingrad, (Сталинград (киноэпопея))
  • 1993 : La Tragédie du siècle, (Трагедия века (телесериал)) (série télévisée documentaire)
  • 1993 : Les Anges de la mort, (Ангелы смерти)
  • 1995 : Le Grand commandant Gueorgui Joukov, (Великий полководец Георгий Жуков (художественно-документальный)

Liens externes

  • Portail de la culture russe
  • Portail du cinéma
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.