Isidore Lévy

Isidore Lévy, né le à Rixheim (Haut-Rhin) et décédé le est un orientaliste français et maître de conférence à l'École pratique des hautes études[1].

Biographie

Il est maître de conférence à l'École pratique des hautes étudesLouis Hambis fût notamment son élève[2]. Il y est directeur d'études d'histoire ancienne de l'Orient, de 1905 à 1938, ainsi que professeur au Collège de France de 1933 à 1945[3].

Publications

  • Malcandre dans l'inscription d'Eschmounazar, Paris, Leroux, (notice BnF no FRBNF30811822)
  • Dieux siciliens, Paris, Leroux, (notice BnF no FRBNF30811818)
  • Isidore Lévy, « Sur quelques noms sémitiques de plantes en Grèce et en Égypte », Revue archéologique, Paris, Leroux, no 1, , p. 334-344 (notice BnF no FRBNF30811825)
  • Le Grand-prêtre égyptien du Musée de Cherchell, Paris, Leroux, (notice BnF no FRBNF30811819)
  • Recherches sur les sources de la légende de Pythagore, Paris, Leroux, , 152 p. (notice BnF no FRBNF32381370)
  • La légende de Pythagore de Grèce en Palestine, Paris, Champion, coll. « Bibliothèque de l’École des hautes études. Sciences historiques et philologiques » (no 250), (notice BnF no FRBNF30811821)

Annexes

Notes et références

Bibliographie

  • James-G. Février, « Isidore Lévy (1871-1959) », École pratique des hautes études, Section des sciences historiques et philologiques. Annuaire 1960-1961, , p. 13-20 (lire en ligne)
  • Christophe Charle et Eva Telkès, « 50. Lévy (Isidore) », dans Charle Christophe, Telkès Eva. Les professeurs du Collège de France – Dictionnaire biographique 1901-1939, Paris, Institut national de recherche pédagogique, , 139-140 p. (lire en ligne) (Histoire biographique de l'enseignement, 3)

Comptes rendus

  • Paul Mertens, « Mélanges Isidore Lévy », L'antiquité classique, t. 25, no 1, , p. 287-292 (lire en ligne)
  • Crahay Roland, « Isidore Levy, Recherches esséniennes et pythagoriciennes », L'antiquité classique, t. 34, no 2, , p. 669-670 (lire en ligne)
  • Eugène De Faye, « Isidore Lévy, Recherches sur les sources de la légende de Pythagore. », Revue des Études Grecques, t. 43, no 199, , p. 131-133 (lire en ligne)

Liens externes

  • Portail de la France
  • Portail des sciences humaines et sociales
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.