Jack (babouin chacma)

Jack (mort en 1890) est un babouin chacma qui a atteint une certaine renommée en devenant l'assistant d'un aiguilleur de chemin de fer handicapé de la Colonie du Cap en Afrique du Sud[1].

Pour les articles homonymes, voir Jack.
Jack
Biographie
Décès
Domicile
Activité

Histoire

Jack est l'animal de compagnie et l'assistant de l'aiguilleur amputé des deux jambes James Wide, qui a travaillé sur la ligne Le Cap-Port Elizabeth.

James « Jumper » Wide était connu pour sauter entre les wagons, avant un accident où il est tombé et a perdu ses deux jambes[2]. Pour l'aider dans son travail, Wide achète un babouin nommé « Jack » qu'il forme à pousser son fauteuil roulant et à exploiter les signaux des chemins de fer sous sa surveillance.

Une enquête officielle a été lancée après qu'un client inquiet a rapporté qu'on avait vu un babouin changer des signaux de chemin de fer à Uitenhage près de Port Elizabeth[3].

Après le scepticisme initial, la Cape Government Railways (en) a décidé d'employer officiellement Jack une fois ses compétences vérifiées. Le babouin était payé vingt cents par jour, et une demi-bouteille de bière chaque semaine. Au cours de ses neuf années comme employé des chemins de fer, Jack n'aurait jamais fait une erreur[4].

Après neuf ans de service, Jack est mort de la tuberculose en 1890[3]. Son crâne est dans la collection du Muséum Albany à Grahamstown.

Notes et références

  1. Conway Morris 2003, p. 242.
  2. (en) « Stranger Than Fiction: Jack the Signalman », sur Knoxville Daily Sun, (consulté le 18 mai 2019).
  3. Cheney et Seyfarth 2008, p. 31.
  4. Wallechinsky 1975, p. 697.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des primates
  • Portail de l’Afrique du Sud
  • Portail des droits des animaux
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.