Jacky Micaelli

Jacky Micaelli est une chanteuse française, née le à Bastia où elle est morte le [1].

Jacky Micaelli
Biographie
Naissance
Décès
(à 62 ans)
Bastia
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Biographie

Formée au chant par Jean-Paul Poletti, elle commence sa carrière en 1986 avec la sortie de son premier 45 tours[1], et gagne le prix du concours de chant de Radio France[2]. En 1989, elle représente la Corse au Printemps de Bourges[3],[4].

Ensuite, elle participe à la création Gesù al Sepolcro, oratorio de Giacomo Antonio Perti, qui lui vaudra de se produire La Fenice de Venise en 1988, à la basilique de Lourdes l'année suivante, à La Scala de Milan (1989), ou encore festival de musique de La Chaise-Dieu en 1992[1],[2]. Parallèlement, elle est invitée à chanter sur la scène du Grand Rex avec Jacques Higelin, et avec Marcel Pérès au Cirque d'Hiver[2].

Alors qu'elle fait partie du seul groupe féminin de polyphonies corses appelé Donnisulana, elle collabore avec plusieurs musiciens dont Louis Sclavis, Iannis Xenakis, le jazzman Andy Emler ou encore le guitariste Kazumi Watanabe[1],[5].

En 1997, elle remporte le prix Charles Cros pour son album Corsica sacra[6],[3]. Trois albums vont se succéder ; Amor'esca (2001), Fiamma (2003) et Ti Ricordi (2005)[1].

Atteinte d'un cancer, elle meurt le dans la ville de Bastia, à l'âge de 62 ans[1].

Vie privée

Mariée, elle est mère de deux enfants[5].

Discographie

En solo

En groupe

Collaborations

Série télévisée

Notes et références

  1. Patrick Labesse, « Mort de la chanteuse Jacky Micaelli » sur Le Monde, 19 septembre 2017
  2. [PDF] Biographie de Jacky Micaelli sur corse-sauvage.com, consulté 20 septembre 2017
  3. Annick Peigné-Giuly, « Jacky Micaelli, corsée » sur Libération, 20 décembre 2003
  4. Jacky Micaelli sur l-invitu.net, 15 décembre 2015
  5. Ludovic Perrin, « Jacky Micaelli, flamme corse » sur Libération, 26 mai 2001
  6. Jacky Micaelli en concert sur L'Humanité, 29 septembre 1997

Liens externes

  • Portail de la musique
  • Portail de la Corse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.