Jacques-Charles Bochart de Champigny

Jacques-Charles Bochart, marquis de Champigny et de Sainte-Marie, seigneur de Noroy et de Poinci, né en 1673 et mort le , est un officier de marine et administrateur colonial français des XVIIe et XVIIIe siècles. Chef d'escadre des armées navales, il est gouverneur de la Martinique entre 1721 et 1728 puis gouverneur général des Isles du Vent entre 1728 et 1748.

Ne doit pas être confondu avec Charles Bochart de Champigny, dit Honoré de Paris.

Jacques-Charles Bochart
Marquis de Champigny
Naissance 1673
Décès  ~81 ans)
Origine Français
Allégeance Royaume de France
Arme  Marine royale française
Grade Chef d'escadre
Distinctions Commandeur de Saint-Louis
Autres fonctions Gouverneur de la Martinique
Gouverneur général des Isles sous le Vent

Biographie

Origines et famille

Jacques-Charles Bochart descend de la famille Bochart, une maison de la noblesse bourguignonne de Vézelay dont l'origine remonte au XVe siècle. Son arrière-grand-père, Jean V Bochart, seigneur de Champigny (v. 1561-1630), est Contrôleur Général des Finances puis Surintendant des Finances. Son père, Jean Bochart de Champigny (après 1645-1720) est intendant de la Nouvelle-France.

Carrière dans la Marine royale

En 1693, il entre comme garde-marine dans la Marine royale où son oncle, le comte de Champigny, est alors capitaine de vaisseau. Ce dernier terminera sa carrière Lieutenant général des armées navales. Lieutenant de vaisseau au mois de , il est fait chevalier de l'ordre de Saint-Louis. Promu capitaine de frégate le puis gouverneur de la Martinique, il est créé capitaine de vaisseau au mois de [1].

Promu Chef d'escadre des armées navales en 1745[2] et fait Commandeur de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, il meurt le , à l'âge de 81 ans.

Mariage et descendance

Il épouse le Marie-Magdeleine de Boisseret, fille de Louis de Boisseret, marquis de Sainte-Marie, et de Catherine de Longvilliers. Elle meurt à Paris le , à l'âge de 34 ans, et est inhumée aux Blancs-Manteaux, en lui ayant laissé cinq enfants.

Le père de sa femme est le petit-fils et neveu des copropriétaires de La Guadeloupe. Sa femme descend par sa mère de la famille de Longvilliers, qui a produit le Commandeur de Poincy, chef d'escadre en 1637 et lieutenant général des Isles d'Amériques en 1638.

Notes et références

  1. Gazette de France du 22 mars 1727
  2. Almanach national, [lire en ligne]

Sources et bibliographie

  • Michel Vergé-Franceschi, Les Officiers généraux de la Marine royale: 1715-1774, Librairie de l'Inde, 1990, page 2097 et suivantes

Articles connexes

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail du monde maritime
  • Portail du royaume de France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.