Jacques Mège

Jacques Philippe Mège, né à Riom le et mort à Clermont-Ferrand le est un avocat et homme politique français. Il a été maire de Clermont-Ferrand.

Pour les articles homonymes, voir Mège.
Jacques Mège
Jacques Mège en 1870.
Fonctions
Bâtonnier
Ordre des avocats de Clermont-Ferrand
-
Antoine Montader (d)
Maire de Clermont-Ferrand
-
Conseiller général
Canton de Clermont-Ferrand-Nord
-
Sénateur
Député
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Jacques Philippe Mège
Nationalité
Activités
Père
Jean Mège (d)
Fratrie
Francisque Mège (d)
Enfant

Biographie

Jacques Philippe Mège appartient à une famille originaire de Laqueuille, où son grand-père Antoine (1740-1798) était chirurgien. Son père, Jean Mège (1783-1858), a été avoué, puis avocat, enfin juge de paix à Clermont-Ferrand ; de 1838 à 1841, il est premier adjoint au maire de Clermont-Ferrand. Sa mère, Françoise Granet, est la fille d'un homme de loi, Laurent Granet (1765-1835), avocat puis avoué à la cour de Riom. Son plus jeune frère, Francisque (1830-1904), était directeur de la Caisse d'épargne de Clermont-Ferrand, mais il est plus connu comme historien du Puy-de-Dôme.

De son mariage, en 1846, avec Marie Malcy Calvinhac, Jacques Philippe Mège a eu un fils, Fernand Mège (1847-1925), qui fut député du Puy-de-Dôme de 1889 à 1893.

Jacques Philippe Mège est docteur en droit (Paris, 1842). Il est avocat au barreau de Clermont-Ferrand de 1843 à 1878 et bâtonnier de à .

Il est officier de la Légion d'honneur (1867).

Il est enterré dans le caveau familial au cimetière des Carmes de Clermont-Ferrand (allée 14).

Mandats et fonctions politiques

Références

    Annexes

    Bibliographie

    • Georges Bonnefoy, Histoire de l'administration civile dans la province d'Auvergne et le département du Puy-de-Dôme, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, suivie d'une revue biographique illustrée des membres de l'état politique moderne (députés et sénateurs), 4 vol., Paris, E. Lechevalier, 1895-1902 : voir tome IV, p. 746 et 51 (portrait). Consultable en ligne sur gallica.
    • « Jacques Mège », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
    • Jean-Luc Gaineton, Hommage aux avocats de Basse-Auvergne et du Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand, 2006, p. 286-287.

    Liens externes

    • Portail de la politique française
    • Portail du droit français
    • Portail de Clermont-Ferrand
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.