Jacques Specx

Jacques Specx (1585 – ) est un marchand néerlandais, pionnier dans les relations commerciales entre le Japon et la Corée en 1609[1],[2]. William Adams l'aida à obtenir davantage de droits commerciaux de la part du shogun Ieyasu Tokugawa, et le , il fonda un comptoir au nom des Pays-Bas à Hirado. Il fut gouverneur de Batavia par intérim entre 1629 et 1632, où sa fille Saartje Specx fut impliquée dans un scandale. De retour aux Pays-Bas, Jacques Specx devint collectionneur d'art, notamment de peinture, possédant cinq toiles de son compatriote et contemporain Rembrandt.

Jacques Specx
Fonction
Gouverneur général des Indes néerlandaises
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Propriétaire de
Jacques Specx.

Il était surnommé Kōmō (紅毛, lit. « Cheveux rouges ») par les Japonais.

Il arriva dans le pays du Soleil levant en 1600 lors du naufrage du Liefde (« amour ») dont il faisait partie. En 1605, deux des naufragés furent envoyés à Patani par Ieyasu Tokugawa afin d'inviter les marchands néerlandais à venir commercer au Japon. Cependant, le directeur du poste commercial à Patani refusa car il prétendait qu'il avait déjà trop à faire pour limiter l'influence portugaise en Asie du Sud-Est.

Mission de 1609

Jacques Specx navigua sur une flotte de onze navires qui partirent de Texel en 1609 sous le commandement de Pierre Guillaume Verhuff. À l'arrivée à Banten, deux navires furent envoyés pour établir la première liaison commerciale entre le Japon et les Pays-Bas[3].

Les deux navires en question, commandés par Specx, étaient le Griffioen (le "griffon", 19 canons) et le Roode Leeuw met Pijlen (le "lion rouge armé de flèches", 400 tonnes, 26 canons). Les bateaux arrivèrent au Japon le [4].

La composition exacte de la délégation n'est pas connue avec certitude mais il est établi que van den Broeck et Puyck se rendirent à la cour du shogun, et que Melchior van Santvoort fut l'interprète de la mission. Santvoort était arrivé quelques années plus tôt à bord du navire hollandais, le Liefde et s'était établi à Nagasaki en tant que commerçant.

Le shogun autorisa par la suite tous les Néerlandais à accéder à tous les ports japonais dans un acte estampillé de son sceau rouge[5].

En , le conseil du navire décida de louer une maison sur l'île de Hirado (à l'extrême ouest du Japon). Specx devint le premier Opperhoofd (directeur) de ce nouveau comptoir commercial.

En 1610, Specx envoya un navire en Corée[6].

Notes et références

Bibliographie

Crédits

  • Portail des Pays-Bas
  • Portail de l'histoire du Japon
  • Portail de l’Indonésie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.