Jalle

Une jale [1],[2],[3] ou jalle (réfection récente[4]) est le nom donné aux « cours d'eau » en Médoc[5]. Cet hydronyme gascon est utilisé comme nom commun et intervient dans la dénomination de plusieurs rivières médoquines. Son diminutif est jalère[6].

Cette page d’homonymie répertorie les différents lieux partageant un même hydronyme.

En particulier, la Jalle appelée aussi Jalle noire, Jalle de Saint-Médard et Jalle de Blanquefort est une jalle du sud du Médoc. Elle prend sa source à Saint-Jean-d'Illac, draine Martignas-sur-Jalle et Saint-Médard-en-Jalles pour alimenter les marais de Bruges avant de se jeter dans l'estuaire de la Gironde.

On peut aussi mentionner les jales de Tiquetorte (Castelnau-de-Médoc) ou de l'Orthe (Saint-Laurent-Médoc).

Notes et références

  1. du gascon jala
  2. carte de Delisle, 1714
  3. carte de Cassini, 1756
  4. Après la révolution, on voit apparaitre de nombreux toponymes en -alle- (Jalle, Malleret, etc.), une graphie qui ne peut pas exister dans l'aire linguistique gasconne ; en effet, les -ll- intervocaliques y évoluent systématiquement en -r- ; par ex. castellar devient casterà.
  5. Jacques Baurein, Variétés bordeloises, 1784
  6. le diminutif latin -ella donnant -ère (-èra) en gascon.
  • Portail de la Nouvelle-Aquitaine
  • Portail des lacs et cours d’eau
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.