James Nasmyth

James Nasmyth est un mécanicien et astronome écossais, né à Édimbourg le et mort à Londres le .

Pour les articles homonymes, voir Nasmyth.
James Nasmyth
James Nasmyth
Biographie
Naissance
Décès
(à 81 ans)
Londres
Nationalité
Domicile
Formation
Royal High School (en)
Université Heriot-Watt
Activités
Père
Fratrie
Patrick Nasmyth (en)
Charlotte Nasmyth (en)
Jane Nasmyth (en)
Margaret Nasmyth (d)
Barbara Nasmyth (en)
Elizabeth Nasmyth (d)
Anne Gibson Nasmyth (en)
Autres informations
Maître
Robert Bald (en)
Œuvres principales
The Moon: Considered as a Planet, a World, and a Satellite (d)
Le marteau-pilon de James Nasmyth

Fils du peintre Alexander Nasmyth, il montra de bonne heure de grandes aptitudes pour les mathématiques et la mécanique, travailla de 1829 à 1831 chez le constructeur Henry Maudslay, puis fonda à Particroft, près de Manchester, un important établissement qui prospéra rapidement sous le nom de fonderie Bridgewater et qu'il pourvut d'un outillage perfectionné[1].

Parmi ses nombreuses inventions, il faut surtout citer le marteau-pilon, dont il paraît avoir eu l'idée en même temps que le Français François Bourdon[2]. On lui doit également une cuiller de sûreté pour les fondeurs, un ventilateur pour les mines, un laminoir, une machine marine, etc.

Il s'était retiré en 1837 à Penshurst (comté de Kent), s'occupant avec passion d'astronomie et prenant, avec des appareils de sa construction, des photographies du Soleil et de la Lune, qui comptaient parmi les plus remarquables qu'on ait encore obtenues. Il a également inventé le télescope Nasmyth, une variante du Cassegrain.

Publications

  • Remarks on Tools and Machinery (Londres, 1858)
  • The Moon : Considered as a Planet, a World, and a Satellite, en collab. avec J. Carpenter (1874)

Notes

  1. Cf. Albert E. Musson et Eric Robinson, Science and technology in the Industrial Revolution, Manchester University Press, (ISBN 978-0-7190-0370-7), p. 491.
  2. Cf. à ce sujet Boutany, « Who Invented the Steam Hammer? », Engineering News-record, McGraw-Hill, , p. 56.

Liens externes

  • Portail de la physique
  • Portail de l’astronomie
  • Portail de l’Écosse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.