Jan Dibbets

Jan Dibbets est un artiste néerlandais né le à Weert. Il vit et travaille à Amsterdam. Il est connu pour ses photographies. On peut le rattacher au Land art, mais aussi à l'Art conceptuel. On lui doit les vitraux de la cathédrale de Blois.

Jan Dibbets
Jan Dibbets, 1986
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Mouvement
Représenté par
Konrad Fischer Galerie (d), Artists Rights Society
Distinctions
Récompense de la couronne des Pays-Bas pour la peinture (d)
Prix Sikkens (d) ()
Œuvres principales

Après des études artistiques, il est parti pour Londres et a commencé à faire des travaux conceptuels dans des parcs, des jardins et sur des plages. La reconnaissance internationale est venue avec ses perspectives corrigées en 1969. Il a fait, à l'aide de la photographie, des anamorphoses de formes simples qu'il avait dessinées sur des planchers, des murs ou tracées dans l'herbe ou dans le sable. Avec l'assemblage de plusieurs photos au sein d'un travail il fait des panoramas que lui-même range dans les lointaines vues adaptées (Dutch Horizons). L'espace et la perception jouent un rôle important dans son travail, tout comme le temps qui s'écoule. Sa réputation internationale l'a conduit à réaliser d'importantes commandes comme la création de 33 vitraux, réalisés par Jean Mauret, destinés à la cathédrale St Louis de Blois[1]. Il a réalisé, au titre de la commande publique et à la demande de la Délégation aux arts plastiques et de la Ville de Paris, L'hommage à Arago, une série 135 médaillons de bronze placés sur le tracé du méridien de Paris. Les œuvres de Dibbets utilisent souvent la photographie.

Ses œuvres sont exposées tant dans son pays d'origine, au DePont Museum[2] à Tilburg et au Van Abbe Museum[3] qu'ailleurs en Europe, par exemple au Musée d'Art contemporain de Turin[4] ou au Tate Modern[5] à Londres ainsi qu'aux États-Unis, par exemple dans la collection permanente du Walker Art Center de Minneapolis[6].

En outre, la Galerie Lelong représente et expose depuis 1989 l'œuvre de Jan Dibbets.

Bibliographie

  • Rudi Fuchs, Peintures, Ed. Galerie Lelong, 1989, (ISBN 2-85587-172-7)
  • Jean Fremon, Jan Dibbets, Faire chanter le concept, Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, 1994

Expositions personnelles

  • 2011, Horizons, Kunstammlungen[7], Chemnitz, Allemagne
  • 2010, Horizons, Gemeente museum[8], Den Haag, Pays-Bas
  • 2010, Horizons, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris[9], France
  • 2007, Perspective Collection, Pérez Art Museum[10], Miami, USA
  • 2005, Saenredam-Zadkine, Musée Zadkine[11], Paris, France
  • 2000, Quelques fenêtres, Galerie Lelong, Paris, France
  • 2000, Arbeiten 1969 bis 1999, Bawag Foundation[12], Vienne, Autriche
  • 2000, Saenredam-Senanque, Galerie St-Séverin, Paris, France
  • 1996, Galerie Lelong, Paris, France
  • 1989, Galerie Lelong, Paris, France

Expositions collectives

  • 1996, Still/A Novel, Witte de With[13], Rotterdam, Pays-Bas

Curation

  • 2016, La Boîte de Pandore, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris[14], France

Livre

  • Domaine d'un rouge-gorge/Sculpture 1969 (Roodborst territorium/Sculptuur 1969), Ed. Zédélé, collection Reprint, 2014 [1970], (ISBN 978-2-915859-45-4)[15],[16]

Voir aussi

Œuvres

  • Perspective Correction Rectangle with 1 Diagonal, 1967
  • 12 Hours Tide Object with Correction of Perspective, 1969
  • Panorama Dutch Mountain 12 x 15° Sea II A, 1971
  • To the People of Poland, 1980
  • 6 Hours Tide Object with Correction of Perspective, 2009

Liens externes

Notes et références

  • (nl) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en néerlandais intitulé « Jan Dibbets » (voir la liste des auteurs).
  • (en) Land and Environmental Art, Edited by Jeffery Kastner and Brian Wallis, Phaidon Press, Inc., 1998. (ISBN 0714845191)
  • (en) Jan Dibbets, Interior Light, Rudi Fuchs and Gloria Moure, Rizzoli International Publications, New York, 1991. (ISBN 0847814297)
  1. Communiqués de presse, conférences de presse, discours: Cathédrale Saint-Louis de BLOIS : Inauguration des vitraux de Jan DIBBETS et des travaux de restauration le vendredi 22 décembre 2000
  2. Museum De Pont: the collection :: Jan Dibbets
  3. Van Abbemuseum
  4. Dettagli
  5. Tate Collection: British art and international modern and contemporary art
  6. Walker Art Center | Collections and Resources
  7. « Kunstsammlungen Chemnitz - , Informationen zur Ausstellung », sur www.kunstsammlungen-chemnitz.de (consulté le 29 mars 2017)
  8. (nl) « Jan Dibbets », sur Gemeentemuseum Den Haag (consulté le 29 mars 2017)
  9. GAYA - La nouvelle agence, « Jan Dibbets », sur www.mam.paris.fr (consulté le 29 mars 2017)
  10. « New Work: Jan Dibbets - Perspective Collection », sur pamm.org (consulté le 29 mars 2017)
  11. « Jan Dibbets », Musée Zadkine | Un atelier-musée, (lire en ligne, consulté le 29 mars 2017)
  12. (de) « Jan Dibbets - Bawag Contemporary », sur www.bawagpskcontemporary.com (consulté le 29 mars 2017)
  13. « Still/ A Novel - Exhibitions - Our Program - Witte de With », sur www.wdw.nl (consulté le 29 mars 2017)
  14. GAYA - La nouvelle agence, « La Boîte de Pandore », sur www.mam.paris.fr (consulté le 29 mars 2017)
  15. Domaine d'un rouge-gorge / sculpture 1969, Dibbets, Jan
  16. Artists' Books and Multiples : Jan Dibbets | Robin Redbreast's Territory / Sculpture 1969 ,
  • Portail de l’art contemporain
  • Portail de la photographie
  • Portail des Pays-Bas
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.