Jan Haak

Jan Friedrich Wilhelm Haak (né à Prince Albert, province du Cap en Afrique du Sud le et mort au Cap le ), est un homme politique sud-africain, membre du parti national, député de Bellville (1953-1970). Membre du gouvernement sud-africain de 1961 à 1970, il fut notamment ministre des mines et ministre des affaires économiques.

Jan Haak

Jan Haak vers 1953
Fonctions
Ministre des affaires économiques
Premier ministre John Vorster
Gouvernement Gouvernement Vorster
Prédécesseur Nicolaas Johannes Diederichs
Successeur Lourens Muller
Ministre des mines
Premier ministre Hendrik Verwoerd
Gouvernement Gouvernement Verwoerd
Gouvernement Vorster
Prédécesseur Nicolaas Johannes Diederichs
Successeur Carel de Wet
Membre de l'Assemblée pour la circonscription de Bellville
Premier ministre Daniel François Malan
JG Strijdom
Hendrik Verwoerd
John Vorster
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Prince Albert,
Province du Cap
Afrique du Sud
Date de décès
Lieu de décès Le Cap,
province du Cap,
 Afrique du Sud
Nationalité Sud-africaine
Parti politique parti national
Diplômé de Université de Stellenbosch
Profession Avocat

Biographie

Né dans la province du Cap le , diplômé en droit de l'université de Stellenbosch (1939), Jan Haak exerça pendant 10 ans comme avocat à Bellville et au barreau du Cap pendant 2 ans.

Membre du conseil municipal de Bellville, il est élu député en 1953.

En 1958, après la mort du premier ministre JG Strijdom, il soutient Hendrik Verwoerd pour le poste de premier ministre contre Théophilus Donges, pourtant président de la branche provinciale du Cap du parti national. En 1966, il soutiendra John Vorster contre Ben Schoeman.

D'abord vice-ministre du plan, des affaires économiques et des mines (1961-1964), Haak est ministre des mines (1964-1967) dans le gouvernement de Hendrik Verwoerd puis ministre des affaires économiques (1967-1970) dans le gouvernement de John Vorster.

Il encourage la recherche de pétrole en Afrique du Sud et fonde la compagnie Soekor. À la suite d'un mini-scandale politique mettant en cause sa probité, il se retire de la vie politique en mai 1970 dans sa maison de Welgemoed. Il siège alors dans plusieurs conseils d'administration de grandes entreprises publiques (Iscor, Metkor, Vecor) et écrit des livres sur l'histoire sud-africaine.

En 1978, il reprend son métier d'avocat à Pretoria et de 1987 à 1989 est membre du conseil présidentiel. En 1988, il quitte le conseil d'administration d'Eskor, sa dernière charge publique.

En 1992, les médecins diagnostiquent chez Jan Haak un cancer du pancréas. Il décède des suites de cette maladie le à l'hopital de Faure dans la banlieue du Cap. Il avait 75 ans.

Vie privée

Sa femme Maria, qu'il a épousée en 1944, lui donnera 3 enfants. Elle décède en 1987 des suites d'un cancer. Il épousa ensuite Ileana Fox en secondes noces.

Hommage

Une voie fut baptisée à son nom en Namibie en 1980 en direction de Noordoewer (Jan Haak river road).

Sources

  • Portail de l’Afrique du Sud
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.