Jan van de Velde l'Ancien

Jan van de Velde[1] dit l'Ancien est un maître écrivain flamand, né à Anvers en et mort à Haarlem en [2].

Pour les articles homonymes, voir Van de Velde et Van de Velde (artistes).
Jan van de Velde
Naissance
Décès
Activité
Lieux de travail
Enfant

Il est le père de Jan van de Velde dit le Jeune et de Willem van de Velde l'Ancien[3].

Biographie

Jan van de Velde est baptisé le en la cathédrale Notre-Dame d'Anvers. Il passe à Delft vers 1588, où il fut probablement l'élève de Felix van Sambix ou de Caspar Becq, le père de Maria Strick, comme le suggère une lettre de Van de Velde à Becq de 1588 conservée à La Haye KB. En 1590 il gagne le troisième prix au prix de la Plume couronnée, tenu à Rotterdam. Il se marie à Delft en 1592 avec Mayken van Bracht, belle-fille de l'imprimeur Jan van Waesberghe. Dès la fin de l'année 1592, Van de Velde devint maître d'écriture à l'école [Latijnse school] de Rotterdam ; il ouvrit un Fransche school à la même époque dans sa maison. Il semble avoir travaillé à Haarlem vers 1612-1615, comme le suggèrent les titres de ses œuvres ainsi qu'une lettre de 1612, mais d'autres sources le citent simultanément à Rotterdam. En 1620, il démissionne de son poste à Rotterdam, semble-t-il pour des raisons religieuse et politiques, et va établir à Haarlem une autre Fransche school qu'il tient jusqu'à sa mort en 1623.

Il existe de lui

  • un portrait à l'âge de 36 ans gravé par Jacob Matham, reproduit ci-dessus, entouré de la devise La voix se perd, l'écriture demeure.
  • un portrait par Hendrik Goltzius, en buste et nu-tête, dessiné à la mine de plomb (Haarlem, Musée Teyler)[4].
  • un portrait à l'âge de 53 ans gravé par son fils Jan Van de Velde dit le Jeune en 1621.

George de Carpentier, également maître écrivain, fut son gendre.

Œuvres gravées

Titre du Spieghel der schrijftkonste de 1605.
La devise Vive la plume tracée par Jan van de Velde.

De tous les maîtres écrivains de son temps c'est celui dont l'œuvre est la plus abondante, parue entre 1605 et peu avant sa mort. De fait il est un des maîtres écrivains les plus connus, ce qui explique qu'il soit le seul à ce jour à qui une monographie a été consacrée.

  • Ses premiers exemples paraissent sous forme de cinq planches dans le Theatrum artis scribendi de Jodocus Hondius en 1594.
  • Deliciae variarum, insigniumque scriptuarum. 1604-1605, gravé par Gerard Gauw. Croiset 2005 p. 24, Cat. Warmelink n° 680.
Une réémission a été donnée en 1640 (Cat. Muller n° 165).
  • Spieghel der schrijfkonste in den welcken ghesien worden veelderhande gheschriften. Rotterdam : 1605 (gravé par Simon Frisius). Facsimilé : Nieuwkoop, Miland publishers, 1969. [Seconde partie :] Thrésor littéraire, contenant plusieurs diverses écritures, tant latines et romaines que italiennes et espaignolles. 1608. [Troisième partie:] Fondement-boeck, waerinne de rechte maniere om alderhande gheschriften grondich te leeren schrijven. Mayer 2006 n° 12, Becker 1997 n° 100, Cat. Destailleur n° 892 (pour les 3 parties), Croiset 2005 p. 22, Cat. Muller n° 167-173, Morison 1962 n° 67 avec 2 pl. repr. Douze planches repr. dans Jessen 1936 pl. 28-29, 40-41, 44, 50-52, 114-115, 122-123. Chicago NL, Berlin KB, Wien ÖNB, London NLA.
Plusieurs retirages à Amsterdam et Rotterdam. Cat. Wicks n° 56 (pour le retirage d'Amsterdam, 1609).
Une édition en français a été publiée par Cornelis Claesz en 1608 sous le titre de Livre fondamental.
Une édition en latin est publiée en 1605-1607 sous les titres Artificiosissimum Grammatices... + Thesaurus literarius... + Liber fondamentalis... Cat. Jammes n° 12.
  • Exemplaer-boec. Inoudende alderhande geschriften. Zeer bequaem ende dienstelyck voor de joncheyd ende allen lief-hebbers der pennen. 1607. Trois planches repr. dans Jessen 1936 pl. 33, 45 et 117.
  • Miroir literaire. Auquel se void plusieurs diverses sortes d'escritures, tant latines, romaines, italienes et espaignoles, que flamendes, françoises, angloises et alemandes. Avec une ample instruction des fondemens d'icelles. Rotterdam : 1608, gravé par Simon Frisius.
  • Het eerste deel der Duytscher ende Franscher scholen exemplaer-boeck, inhoudende twaelf verscheyden ghedichten, om alle maenden onder de school-kinders te gebruycken... Amsterdam : Cornelis Lodewijck van der Plasse, 1614. Gravé par Gerard Gauw.
  • Anatomia ofte ontledinge der letteren. Waerin claerlijc aenghewesen wort, den waren gront ende vast fondement, van alderhande gheschriften, met hare capitalen, cleyne ende groote naer haren rechten aert.. Het derde deel. Amsterdam : Cornelis Lodewijck van der Plasse, 1615. Croiset 2005 p. 26.
  • Duytsche exemplaren van alderhande gheschriften, seer nut ende bequaem voor de duytsche schoolmeesters ende alle beminders der pennen. Haarlem : David van Horenbeeck, 1620. Gravé par Gerard [Gerrit] Gauw. Facsimilé : Nieuwkoop, Miland publishers, 1970. [Seconde partie :] Thrésor literaire, contenant plusieurs diverses escritures, les plus usitées és escoles francoyses des provinces unies du Pays-bas. Haarlem : David van Horenbeeck, 1621. Gravé par Gerard Gauw. [Troisième partie :] Het derde deel der Duijtscher ende Franscher scholen exemplaer-boeck. Inhoudende verscheyden brieven van alderhande gheschriften, so in Duytsch als fransch. Haarlem : David van Horenbeeck, ca. 1621. Gravé par Gerard Gauw. Croiset 2005 p. 25, Becker 1997 n° 101, Cat. Warmelink n° 681, Cat. Muller n° 166. Quatre planches repr. dans Jessen 1936 pl. 34-35 et 118-119. Cat. Wick n° 57 (pour le Thrésor littéraire). Les trois parties sont numérisées ici.

Œuvres manuscrites

  • Livre de caligraphie, oblong, 33 feuillets, daté 1595. Paris, ENSBA, fonds Masson. Reproduit par la RMN.
  • Recueil d'exemples manuscrits de 30 feuillets, certains datés 1597. Paris, Institut néerlandais.
  • Recueil de feuillets séparés (dont certains ont servi à graver des planches de ses livres) : La Haye, KB.
  • Deux exemples dans l'album amicorum de Ernst Brinck (1582-1649) : une devise ici et un cercle parfait . Den Haag KB : 133 M 87.
  • Verscheyden gebeden ende meditatien, manuscrit daté du . Amsterdam UB. Croiset 2005 p. 21.
  • La source manuscrite du Spieghel de 1605 est à Amsterdam, Rijksprentenkabinet.
  • Album d'écriture (manuscrit, 1586). Chicago NL : Wing MS fZW 546 .V542
  • Exemples manuscrits. Paris BHVP (coll. Taupier).
  • Sentences en français, c. 1620. Manuscrit de 5 f. (Cat. Muller n° 175).
  • Un exemplaire du Spieghel der Schryfkonste (Rotterdam, 1605) est suivi de 20 calligraphies manuscrites (Cat. Muller n° 173).

Notes et références

  1. Parfois orthographié Van den Velde.
  2. Voir sa notice sur le site de l'Institut néerlandais pour l'histoire de l'art (RKD).
  3. Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 14, p.102.
    Contrairement à ce qu'écrit Bénézit, Jan van de Velde n'est pas le père d'Esaias Van de Velde dit l'Ancien, qui est le fils et l'élève de Hans van de Velde (Anvers, 1552 - Amsterdam, 1609).
  4. H.J. Scholten, Musée Teyler à Haarlem. Catalogue raisonné des dessins des écoles française et hollandaise, p.45.

Annexes

Bibliographie

Études
  • De Keyser, Paul. « De schrijfmeester Jan vanden Velde (1568-1623) en zijn beteekenis als schrijfkunstenaar », De Gulden Passer 21 (1943), p. 225- 260.
  • Anthony R.A. Croiset van Uchelen, « Dutch writing masters and « The prix de la plume couronnée », Quaerendo 6 (1976), p. 319-346.
  • Herman de La Fontaine Verwey, « The golden age of Dutch calligraphy », in Miniatures, scripts, collections : essays presented to G. I. Lieftinck, Amsterdam, 1976, p.69-78.
  • Peter Jessen, Meister der Schreibkunst aus drei Jahrhunderten. 200 Bildtafeln her. von Peter Jessen, Stuttgart, 1936 ; rééd. New York, Dover, 1981.
  • Anthony R. A. Croiset van Uchelen, « Jan van den Velde, 1568-1623. Een spiegel van schoonschrijfkundt », in Deliciae : over de schrijfkunst van Jan van den Velde, Haarlem, 1984.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays (14 vol.), éditions Gründ, 1999 (4e édition), 13440 p. (ISBN 978-2-7000-3010-5)
  • Anthony R.A. Croiset van Uchelen, Jan van den Velde Schrijfmeester 1569-1623, Amsterdam, De Buitenkant, 2005. Contient le facsimilé du Fondement-boeck de 1605.
  • Véronique Meyer, « Les tribulations du graveur hollandais Simon Frisius chez les calligraphes parisiens », in Bulletin du bibliophile, , p. 245-313.
Catalogues
  • Frederick Muller (dir.), Catalogue d'une collection précieuse de calligraphie, imprimée, gravée et manuscrite, livres reliés et en feuilles, dessins, portraits, ornements calligraphiques, etc. et portraits de calligraphes... , Amsterdam, F. Muller, 1873, 8°, 25 p.
  • Catalogue de livres rares et précieux composant la bibliothèque de M. Hippolyte Destailleur..., Paris, Damascène Morgand, 1891, 8°, 448 p.
  • H.J. Scholten, Musée Teyler à Haarlem. Catalogue raisonné des dessins des écoles française et hollandaise, Haarlem, Héritiers Loosjes, 1904 (lire en ligne).
  • Auction-sale of the important collection of old & newer books mainly on the development of the art of printing, of the late H. A. Warmelink notary public in Amsterdam, as well as of a few important additions in the same field [Catalogue de vente], Amsterdam, Menno Hertzberger, 26-, 8°, 132 p.
  • Stanley Morison et Carla Marzoli, Calligraphy : 1535-1885 : a collection of seventy-two writing-books and specimens from the Italian, French, Low countries and Spanish schools, catalogued and described with upwards of 210 ill., Milan, 1962. 175 p.
  • Belles écritures [Catalogue de vente à prix marqués], Paris, Librairie Paul Jammes, 1992.
  • David P. Becker, The practice of letters : the Hofer collection of writings manuals 1514-1800, Cambridge (MA), Harvard College Library, 1997.
  • Anthony R. A. Croiset van Uchelen, « Vive la plume : schrijfmeesters en pennekunst in de Republiek » [Catalogue d’exposition], Amsterdam, Uitgeverij De Buitenkant, Universiteitsbibliotheek Amsterdam, 2005, 4°, 64 p.
  • Writing and calligraphy books from the library of Peter A. Wick [Catalogue de vente à prix marqués], Ars Libri Limited, (lire en ligne)

Article connexe

Liens externes

  • Portail de l’écriture
  • Portail d’Anvers et sa province
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.